CAF: qui va toucher cette aide de 100 euros pour les familles ?

Pour permettre aux familles modestes de s’offrir des vacances bien méritées, la CAF leur attribue une aide précieuse de 100 euros.

© CAF: qui va toucher cette aide de 100 euros pour les familles ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Face aux coûts exorbitants de la vie, en France, bon nombre de familles n’ont plus les moyens de partir en vacances. En effet, tout le budget familial se consacre aux dépenses essentielles et aux charges du ménage. A l’arrivée de l’été, il ne reste plus beaucoup d’argent à dépenser pour se payer des activités de loisirs. Pour soutenir ces familles dans le besoin, la CAF met à leur disposition une aide de 100 euros.

Voici les conditions à respecter pour toucher ce bonus qui peut sauver vos vacances en 2024.

Une aide essentielle destinée à financer vos vacances familiales

Partir en vacances, même dans la ville voisine, implique d’avoir un budget assez conséquent. Et tout le monde n’a pas les ressources nécessaires pour planifier un séjour en famille.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Heureusement, la CAF a mis en place une aide financière pour venir au secours des familles en difficulté. Il s’agit d’une allocation de 100 euros qui se destine à financer les loisirs estivaux.

Le montant de cette aide de la CAF s’élève à 100 euros, mais vous pouvez toucher beaucoup plus si vous avez plusieurs enfants. Pour cause, la CAF attribue la somme de 100 euros par enfant.

Ainsi, les familles nombreuses se révèlent particulièrement chanceuses, car elles peuvent toucher des centaines d’euros d’aide. Une opportunité à ne surtout pas rater pour s’offrir des vacances bien méritées.

Lorsque la CAF vous verse ce chèque de 100 euros par enfant, vous pouvez l’utiliser du 1ᵉʳ mai au 1ᵉʳ novembre. L’aide vous offre alors une grande flexibilité en termes de dates.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

La plupart des bénéficiaires de l’aide en profitent pendant les vacances d’été. Saison durant laquelle il y a beaucoup d’activités et de loisirs à découvrir. Par exemple, ils peuvent financer les frais de colonie de vacances de leurs enfants grâce à cette aide.

Autre avantage : la CAF ne vous oblige pas à utiliser vos 100 euros par enfant en une seule fois.

Ainsi, vous avez le droit d’effectuer plusieurs paiements et d’offrir différentes activités à vos enfants avec le chèque.

Les critères d’éligibilité et les démarches à faire pour toucher cette aide de la CAF

La CAF a introduit cette aide précieuse pour permettre aux familles en situation précaire de souffler un peu. Même si les parents n’ont pas beaucoup de ressources, les enfants peuvent profiter d’une parenthèse inoubliable. Et découvrir des lieux et des activités qu’ils n’auraient jamais envisagé, à cause des contraintes budgétaires.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Ceux qui pensent que les loisirs constituent un luxe pourront alors enfin goûter au plaisir des vraies vacances.

L’aide de la CAF se destine aux familles les plus démunies. Ainsi, seuls les ménages qui ont un quotient familial inférieur ou égal à 700 euros peuvent en bénéficier. Il faut également avoir un compte allocataire à la CAF et toucher au moins une prestation sociale.

Cela signifie que l’aide est accessible aux bénéficiaires du RSA, de la prime d’activité ou encore des allocations familiales.

Pour vérifier si votre situation vous rend éligible, il vous suffit de vous rendre sur le site de la CAF. Vous y trouverez un outil de simulation gratuit qui confirmera ou non votre éligibilité.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Après, vous devez faire la demande, toujours sur le site, en suivant les étapes renseignées.

En plus d’aider les ménages modestes, ce dispositif de la CAF contribue aussi à soutenir l’économie locale.

Pour cause, plus de personnes dépenseront pour les activités de loisir et le secteur du tourisme ne s’en portera que mieux.