Le chèque énergie annulé à cause du Fisc, faites vite une réclamation

Si vous n'avez pas reçu le chèque énergie alors que vous pensez en être éligible, c'est sûrement la faute du fisc. Voici comment le réclamer

© Le chèque énergie annulé à cause du Fisc, faites vite une réclamation

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Distribué aux plus nombreux cette année, le chèque énergie n’a pourtant pas été reçu par tous. En effet, de nombreuses personnes ne l’ont pas eu, alors qu’ils auraient dû en bénéficier.

Le chèque énergie, une aide vitale

Avec la hausse des prix de l’énergie, du gaz et de l’électricité, le chèque énergie devient encore plus précieux. Il permet de soulager les factures énergétiques des ménages à faible revenu, leur offrant ainsi la possibilité de consacrer leurs ressources à d’autres besoins.

Cette initiative gouvernementale vise donc à lutter contre la précarité. Il cherche donc à soutenir directement les dépenses énergétiques des foyers modestes, contribuant ainsi à assurer un niveau de vie décent pour tous.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Les critères d’éligibilité reposent sur la composition du foyer et les revenus fiscaux de référence. Avec des montants variables selon le nombre d’unités de consommation et le niveau de revenu annuel.

D’ailleurs, sachez qu’aucune démarche n’est nécessaire pour bénéficier du chèque énergie. L’administration fiscale détermine automatiquement l’éligibilité des bénéficiaires potentiels et envoie le chèque par courrier aux familles concernées.

En début d’année, des discussions ont suggéré une possible hausse du montant du chèque énergie. Cette dernière a ainsi été soutenue par des associations telles que la Fondation Abbé Pierre, l’association CLVC et la CFDT.

Plusieurs utilisations possibles

Le chèque énergie peut se voir utilisé de plusieurs manières, y compris pour régler les factures d’énergie auprès des fournisseurs. Mais aussi les charges de chauffage incluses dans la redevance, ou pour financer des travaux de rénovation énergétique.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Il se veut donc important de respecter la date limite d’utilisation, fixée au 31 mars pour le chèque reçu en 2023. Les envois des chèques énergie ont commencé le 2 avril, département par département.

En règle générale, aucune démarche ne se veut requise pour les recevoir. En effet, ces derniers se voient automatiquement attribués aux ménages les plus modestes.

Chaque année au printemps, environ 5 millions de foyers reçoivent leur chèque énergie. La Poste se charge d’ailleurs de l’envoi de ces chèques entre avril et mai.

Sachez que les versements se font automatiquement, les ménages sont déterminés par les services fiscaux en fonction des données collectées. Cependant, cette année, une grande majorité des bénéficiaires ne l’ont pas eu alors qu’elles respectent les conditions nécessaires.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Le fisc ne distribue pas tous les chèques énergie

La cause principale de ce dysfonctionnement réside en une erreur de l’administration fiscale. En effet, les distributions automatiques des chèques énergie se basaient sur les revenus et la composition du ménage issus de la déclaration de taxe d’habitation.

Cette dernière a ainsi fait l’objet d’une suppression l’année dernière. Par conséquent, le fisc n’a donc pas pu établir une nouvelle liste de bénéficiaires pour 2024.

Ainsi, certains foyers ont reçu un chèque énergie bien qu’ils ne répondent plus aux critères d’éligibilité. Car les services fiscaux ont décidé de redistribuer le chèque à ceux qui l’avaient déjà reçu l’année précédente.

Et ce, même s’ils dépassaient désormais les plafonds applicables. En revanche, les nouveaux bénéficiaires potentiels n’ont pas reçu cette aide, parce que le fisc ne disposait pas de données à jour.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Les foyers concernés incluent ainsi ceux ayant vu leurs revenus baisser entre 2021 et 2022. Mais aussi les personnes ayant eu un enfant en 2022, et les jeunes actifs ayant déclaré leurs revenus pour la première fois l’année dernière.

Pour résoudre ce problème, le site du chèque énergie a mis en place un portail permettant aux nouveaux bénéficiaires de réclamer leur chèque en ligne. Un service qui sera opérationnel à partir de juillet.