Chèque énergie: les démarches à faire pour le toucher si vous avez été oubliés

Vous n’avez pas reçu le chèque énergie cette année ? Voici comment fonctionne le guichet de réclamation qui sera accessible très bientôt.

© Chèque énergie: les démarches à faire pour le toucher si vous avez été oubliés

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La dernière salve du chèque énergie a été envoyée la semaine du 22 avril 2024. Cette aide, se situant entre 48 et 277 euros, concerne environ 5,6 millions de foyers les plus modestes. Elle a pour objectif d’amortir les frais énergétiques du logement. D’autres foyers, environ un million, ont été oubliés par le gouvernement alors qu’ils sont pourtant éligibles.

Les foyers en question pourront très bientôt adresser une réclamation. Voici comment les oubliés du chèque énergie pourront le réclamer.

Chèque énergie : un couac de l’administration fiscale

Au mois de janvier 2024, un collectif d’associations de défense des consommateurs avait lancé une alerte au gouvernement au sujet d’un possible problème concernant les envois du chèque énergie.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Ce collectif estimait alors qu’un million de bénéficiaires pourraient ne pas le recevoir.

« Le gouvernement envisage d’exclure potentiellement près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie alors qu’ils remplissent les critères pour l’obtenir. », avait alors alerté ce dernier.

Pour mémoire dépend des ressources, mais aussi selon la composition du foyer. Son envoi se fait de manière automatique selon les informations que l’administration fiscale détient.

Or, suite à la suppression de la taxe d’habitation pour les résidences principales, celle-ci n’a plus accès à la composition du foyer.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

« Les nouveaux foyers, d’étudiants ou de jeunes actifs par exemple, ou les foyers dont le revenu a baissé en 2022 par rapport à 2021 risquaient de ne pas recevoir le chèque énergie auquel ils avaient droit », expliquait alors le ministère de l’Économie et des Finances en février dernier, que Les Échos ont relayé.

Le gouvernement n’a donc pas pu identifier de nouveaux ayants droit.

« En effet pour un certain nombre de raisons techniques, des personnes qui ont un niveau de revenu très faible (…) ne vont pas toucher ce chèque. Nous allons remédier à cette difficulté. Il y aura un système de réclamation. Et il n’y aura aucun perdant », avait alors commenté le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, début février.

Comment fonctionnera le guichet de réclamation du chèque ?

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, avait donc annoncé la mise en place d’un guichet de réclamation. Ainsi, la mise en ligne de celui-ci aura lieu juillet et jusqu’à la fin de l’année 2024,

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Les personnes qui pensent avoir droit au chèque énergie mais qui ne l’ont pas reçu peuvent alors faire une simulation sur le site chequenergie.gouv.fr.

S’il s’avère qu’elles y sont éligibles, elles pourront alors accéder au formulaire de réclamation sur le même site. Ces oubliés devront alors fournir leur numéro fiscal, une pièce d’identité et une facture d’énergie au nom du demandeur de l’aide.

Le gouvernement enverra ensuite le chèque énergie à chaque oublié dans un délai d’un mois.

« Les ménages éloignés du numérique pourront faire une demande via l’assistance utilisateurs. Et transmettre leurs justificatifs par voie postale, en joignant également leur(s) déclaration(s) de revenus 2022, déclarés en 2023. Dans ce cas, le délai d’instruction sera de deux mois maximum », précise le ministère de l’Économie.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Si nécessaire, vous pouvez aussi obtenir l’aide grâce à un formulaire disponible sur la plateforme. Mais aussi au téléphone, au 0 805 204 805. Il s’agit d’un numéro qui ne fait pas l’objet d’une surtaxe et disponible de 8h à 20h du lundi au vendredi.