CAF: ces français qui recevront les allocations sans en faire la demande en 2024

Dans les prochains mois, la CAF va automatiser les aides sociales. Voici les départements qui auront la chance de tester le dispositif.

© CAF: ces français qui recevront les allocations sans en faire la demande en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

De nombreuses aides de la CAF ont été revalorisés au mois d’avril. Dans un souci d’améliorer la qualité de ses services, l’organisme a prévu d’aller plus loin, en automatisant certaines aides sociales dans plusieurs régions.

Les aides de la CAF revalorisées

Pour mieux soutenir ses allocataires, la CAF a décidé d’augmenter le montant des aides de 4,9 % cette année. Une nouvelle encourageante pour les millions de Français touchés par l’inflation depuis début janvier.

Cette hausse concerne ainsi les allocations qui n’ont pas encore été revalorisées en 2023. Telles que les allocations familiales, le RSA, l’AAH et l’AEEH.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

La prime d’activité et la prime de déménagement sont également revalorisées. Ces ajustements permettront aux foyers aux revenus modestes de disposer de plus de ressources pour faire face à leurs dépenses quotidiennes.

Les allocataires ont pu réaliser cette hausse de la CAF le 6 mai dernier sur leur compte bancaire. En outre, un autre ajustement des conditions d’accès aux allocations pourrait permettre à certains de profiter d’une augmentation plus tôt.

En effet, depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, de nouveaux plafonds de ressources ont été mis en place, augmentant de 5,3 %. Cette décision vise à garantir que les aides soient véritablement proportionnelles aux besoins des allocataires.

Ainsi, les versements du 18 mars pourraient réserver de bonnes surprises à certains ménages. Notamment ceux dont la situation a changé, comme la naissance d’un enfant, qui pourrait entraîner une hausse des allocations.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Des aides non réclamées

Comme vous le savez, la France se dit frappée par un phénomène de non-recours aux aides CAF. Selon Philippe Warin, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la question, le taux de non-recours a atteint un chiffre exponentiel.

Ce dernier a observé un taux qui atteint les 40 %  de non-recours sur de nombreuses aides sociales. Les taux de non-recours se voient ainsi estimés sur trois aides qui figurent parmi les plus touchées pour la population.

Il s’agit du revenu de solidarité active avec 36 % de non-recours. L’Aide Complémentaire à la Santé se veut estimé entre 57 et 70 % de non-recours.

Enfin, la Couverture Maladie Universelle Complémentaire atteint entre 21 et 34 % de non-recours. Pour rappel, la CMU-C est une mutuelle totalement gratuite réservée aux plus démunis afin de garantir l’accès aux soins.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Selon cette étude, 27 % des Français ne prétendent pas à la Prime activité. Les aides de la CAF sont essentielles pour de nombreuses personnes en France, mais beaucoup ne les reçoivent pas malgré leur éligibilité.

Ce non-recours se veut souvent dû à un manque d’information de la part du gouvernement et de la CAF. Ainsi qu’à des démarches administratives jugées trop complexes.

Une automatisation des aides de la CAF

Pour remédier à ce problème, le gouvernement prévoit de mettre en place un versement automatique des aides de la CAF. Et ce, dans certains départements dès octobre 2024.

Cette mesure concernera donc les départements des Alpes-Maritimes, des Pyrénées-Atlantiques, de l’Hérault. Mais aussi de l’Aube et des Ardennes.

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main

Si cette initiative s’avère donc concluante, elle pourrait se voir étendue à toute la France en 2025. Les formulaires de demande de la CAF se verront pré-remplis, ce qui allégera les démarches administratives et réduira les fraudes sociales.

Les informations nécessaires au remplissage des documents pourront se voir automatiquement obtenues auprès des organismes concernés. Ce qui facilitera ainsi le processus pour les bénéficiaires.

Il se veut donc important de noter que les bénéficiaires devront toujours faire la demande des aides de la CAF. Le versement automatique n’élimine pas cette obligation.

Un simulateur en ligne gratuit se veut aussi mis à disposition des allocataires pour les aider à connaître leurs droits sociaux. Et le montant de leurs aides en fonction de leur profil.

À lire Chèque énergie: cette demande de l’UFC Que Choisir va faire plaisir à tous les Français