Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Le permis de conduire est un document que les Français conservent à vie. Mais alors, qu'en est-il des seniors ?

© Permis de conduire: les seniors bientôt contraints de le repasser ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le permis de conduire est sujet aux réformes. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, une série de mesures est entrée en application et elles pourraient concerner les seniors.

Toutes les évolutions du permis de conduire

Auparavant, il fallait avoir 18 ans pour passer son permis de conduire, mais c’est du passé. Désormais, l’âge minimum pour passer le permis est de 17 ans.

L’ancienne ministre Élisabeth Borne a décidé de mettre un coup de pied dans la fourmilière, en permettant aux Français de 17 ans de pouvoir passer le permis et conduire en toute liberté. Depuis le début de l’année, les jeunes pourront passer le permis de conduire.

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

Et ce, dans les mêmes conditions qu’actuellement à 18 ans. La Première ministre a souligné que cette mesure serait « un vrai plus » pour les jeunes en apprentissage.

Pour le moment, les jeunes en conduite accompagnée peuvent déjà passer le permis B à 17 ans. Cependant, ils doivent attendre leurs 18 ans pour conduire seuls.

Ce nouvel abaissement de l’âge permettra à plus de jeunes de conduire et d’accéder plus facilement à l’emploi. De plus, l’aide de 500 euros pour financer le permis, auparavant réservée aux apprentis, se verra étendue aux élèves des lycées professionnels.

Des réformes en pagaille

Élisabeth Borne a par ailleurs assuré qu’elle se verrait « très attentive au niveau requis » pour obtenir le permis. Le gouvernement souhaite ainsi rendre les jeunes plus autonomes.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

En parallèle, les attestations de sécurité routières se verront renforcées pour servir de « pré-codes ». La Première ministre a ajouté qu’il n’y a « pas eu plus d’accidents » dans les pays voisins ayant abaissé l’âge du permis à 17 ans.

Cependant, cette réforme suscite des inquiétudes. Jean-Yves Lamant, président de la Ligue contre la violence routière, a critiqué cette décision, affirmant qu’elle va à l’encontre des efforts pour réduire de moitié le nombre de morts sur la route d’ici à 2030.

De plus, plusieurs associations laissent entendre que le permis de conduire devrait être repassé chez les personnes seniors. En 2024, l’Europe prévoit de modifier les règles du permis de conduire pour les seniors, visant à améliorer la sécurité routière.

La conduite des seniors en France suscite des préoccupations croissantes. Contrairement à d’autres pays européens, la France n’impose pas de visite médicale ou de remise à niveau du Code de la route pour les conducteurs âgés.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Les seniors et le permis de conduire

À partir de 2024, des changements seront introduits pour les seniors souhaitant continuer à conduire. Avec notamment l’instauration d’un examen obligatoire.

Les statistiques montrent que les conducteurs âgés sont impliqués dans un pourcentage élevé d’accidents mortels. Par exemple, 82 % des accidents mortels impliquent des conducteurs de plus de 75 ans, presque deux fois plus que la tranche d’âge des 25-64 ans.

Un incident tragique à Saint-Malo en juillet 2023, où un automobiliste de 81 ans a causé la mort de deux piétons, illustre la gravité du problème. Le permis de conduire est valable à vie. Qu’il se veuille obtenu à 18 ans ou à 60 ans, sans nécessiter de renouvellement périodique.

Cette absence de réglementation spécifique pour les seniors suscite des inquiétudes quant à la sécurité routière. Alors, face à la demande croissante de régulation, une réforme du permis de conduire pour les seniors de plus de 70 ans se veut prévue en 2024.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

Les mesures envisagées incluent une visite médicale obligatoire. Les professionnels veulent aussi s’assurer que les connaissances du Code de la route des seniors soient à jour.

Le permis renouvelé après ces examens ne serait valable que pour cinq ans. Après quoi, un nouvel examen serait nécessaire pour s’assurer que les aptitudes physiques des personnes âgées sont toujours viables.