Automobilistes: une amende de 135 euros si vous avez cet équipement très utile dans votre voiture

L'utilisation d'un attache-remorque est encadrée par le Code de la route. Que dit la loi pour ne pas écoper d'une lourde amende ?

© Automobilistes: une amende de 135 euros si vous avez cet équipement très utile dans votre voiture

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une remorque, une caravane, un jet-ski, ou un bateau sont parfois lourds. Pour ne pas abîmer la voiture qui va les tracter, ou se mettre en infraction, les automobilistes doivent bien maitriser la situation.

Certaines de ces charges très lourdes et encombrantes nécessitent d’être tractées derrière le véhicule. Une attache-remorque à fixer à l’arrière pour pouvoir accrocher l’objet à tracter, grâce notamment à la boule d’attelage, est nécessaire.

Mais attention aux règles d’utilisation de cet outil !

À lire Livret A: cette hausse inattendue qui va faire plaisir aux 56 millions d’épargnants

Automobilistes, attention à la législation à propos de cet équipement !

Le crochet de remorquage pour voiture est un accessoire que de nombreux automobilistes utilisent fréquemment. Mais tout le monde ne connaît pas les règles qui régissent son utilisation, au risque d’encourir de lourdes amendes.

Le crochet de remorquage est un dispositif métallique que les automobilistes installent sur des véhicules tels que des voitures, des véhicules tout-terrain et des camionnettes.

Il semble indispensable pour remorquer surtout des caravanes ou d’autres types de chariots tels que ceux utilisés pour le transport de marchandises, de vélos, de motos ou de chevaux.

Mais attention, quelques règles sont à respecter pour pouvoir circuler avec cet équipement.

À lire Facture d’électricité: elle va encore augmenter à cause de ces frais hallucinants

D’ailleurs, sans remorquer quoi que ce soit, les automobilistes ont-ils le droit de circuler avec une boule d’attelage accrochée à l’arrière de leur véhicule ? Quelle est la législation ?

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que la charge maximum que la loi autorise aux automobilistes est de 100 kg. En revanche, si le véhicule tracte une remorque non freinée, le poids autorisé peut aller jusqu’à 750 kg. Et le poids maximum sur la boule d’attelage est de 50 kg.

Aussi, lors de la conduite, la loi autorise un dépassement de 100 kg. Mais, dans ce cas, il faudra rouler à moins de 100 km/h.

Ne jamais oublier de retirer cet équipement !

Attention ! S’il y a bien une chose que les automobilistes ne doivent jamais oublier de faire au risque de le payer au prix fort c’est de retirer la boule d’attelage après l’avoir utilisée.

À lire CAF: ces français qui vont toucher une aide de 635 euros sans faire aucune demande

Comme on peut le lire dans les colonnes de Vroomly, la boule d’attelage est une pièce métallique dotée d’une partie sphérique à fixer sur la remorque et d’une partie cylindrique à installer sur votre voiture.

Tous les automobilistes ne doivent pas ignorer que le Code de la route encadre l’utilisation d’un attache-remorque. Toutefois, il y a un véritable vide juridique autour de la boule d’attelage.  L’article 2317-27 ne la considère d’ailleurs pas comme étant dangereuse.

En revanche, l’on peut considérer d’autres éléments comme dangereux pour la sécurité des automobilistes, notamment en cas d’accidents ou de collisions.

Par conséquent, il est préférable pour les automobilistes de démonter leur boule d’attelage lorsqu’ils ne l’utilisent pas.

À lire Ce virement versé par l’État à des millions de Français et sa date sur votre compte en banque

Cependant, la boule de remorquage peut gêner au déchiffrage la plaque d’immatriculation. Or, à noter qu’il est strictement interdit de masquer la plaque d’immatriculation de votre véhicule avec la boule d’attelage. En cas de non-respect, vous risquez alors une contravention de 4ᵉ classe. Ce qui correspond alors à amende forfaitaire de 135 euros… Une amende minorée de 90 euros… Et une amende majorée de 350 euros

Il est donc très important pour les automobilistes de toujours vérifier la position de la boule de remorquage !

Vous l’aurez compris, si elle masque une partie de la plaque d’immatriculation arrière du véhicule, vous risquez alors une contravention !