Chèque énergie: cette démarche de la dernière chance pour toucher jusqu’à 277 euros

Cette année, plus d'un million de ménages risquent de passer à côté du chèque énergie. Pour en bénéficier, voici ce qu'il faut faire.

© Chèque énergie: cette démarche de la dernière chance pour toucher jusqu'à 277 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie revient pour une nouvelle année. Cependant, en 2024, plus d’un million de bénéficiaires n’ont pas pu le recevoir, voici le recours à effectuer.

Le chèque énergie, une aide cruciale

Chaque année depuis 2018, l’État distribue donc le chèque énergie aux foyers éligibles entre avril et mai. Pour l’année 2024, les envois auront lieu du 2 avril au 15 mai, selon le département.

Chaque année, le montant du chèque énergie pour cette année variera entre 48 € et 277 €. Avec une moyenne de 150 €, selon l’article R124-3 du Code de l’énergie, qui prend en compte le nombre de personnes dans le foyer. Et les revenus déclarés à l’administration fiscale.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

En substance, plus les revenus sont bas, plus l’aide se veut substantielle pour les Français. Concrètement, le montant dépend donc du revenu fiscal de référence (RFR). Par unité de consommation (UC).

Une personne compte pour 1 UC, la deuxième personne pour 0,5 UC, et chaque personne supplémentaire pour 0,3 UC. Les conditions d’éligibilité ont donc été révisées, avec un plafond de RFR/UC de 11 000 € en 2024, contre 10 800 € en 2022.

Pour calculer le montant du chèque énergie, il suffit de diviser le RFR par le nombre d’UC du foyer. Et pour être éligible au chèque énergie en 2024, le RFR ne doit pas dépasser 11 000 euros. Pour une personne vivant seule.

Tandis qu’un couple avec deux enfants ne doit pas dépasser 23 100 euros de RFR. Le chèque énergie peut se voir utilisé pour payer les factures d’énergie auprès d’un fournisseur, l’achat de combustibles pour le chauffage. Ou certains travaux de rénovation énergétique.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

Comment utiliser ce coup de pouce ?

Cependant, l’identification du logement peut poser un problème pour certains. Notamment les nouveaux foyers ou ceux dont les revenus ont diminué. En raison de la suppression de la taxe d’habitation.

Pour utiliser le chèque énergie, vous pouvez l’attribuer au fournisseur d’énergie ou à un professionnel (pour le bois ou le fioul). Vous devez vous rendre sur chequeenergie.gouv.fr à la rubrique « utiliser mon chèque énergie en ligne cette année ».

Vous avez également la possibilité de l’adresser par courrier aux mêmes structures. Enfin, le site du gouvernement propose aussi de pré-affecter l’aide en ligne à la rubrique « attribuer automatiquement mon chèque de l’année prochaine à un fournisseur ».

Ainsi, les bénéficiaires du chèque énergie au titre d’années antérieures qui ont choisi d’attribuer automatiquement leur chèque 2024 (pré-affectation), recevront alors un mail. Ou un courrier entre le 3 avril et le 23 avril.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Cette année, un portail de réclamation en ligne sera mis en place en mai pour ceux qui n’ont pas reçu le chèque énergie à la fin de la campagne d’envoi. Les bénéficiaires qui ont reçu l’aide en 2023 continueront à la recevoir automatiquement en 2024.

Cette année, une bonne nouvelle s’est aussi vue annoncée pour les locataires de HLM Ils pourront désormais utiliser leur chèque énergie pour payer leurs charges de chauffage. Auprès de leur bailleur.

Les Français oubliés par le chèque énergie

Cette année, de nombreuses personnes risquent de manquer une aide financière précieuse de plusieurs centaines d’euros. En effet, cette année, certains foyers qui auraient normalement reçu automatiquement le chèque énergie risquent de ne pas le recevoir.

À moins qu’ils ne le réclament dans les jours à venir. En effet, d’après les chiffres du gouvernement, près d’un million de potentiels bénéficiaires ont été exclus du dispositif cette année en raison de la suppression de la taxe d’habitation. Elle servait auparavant à identifier les ménages éligibles.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

Pour remédier à cette situation, un guichet de réclamation en ligne va se voir mis en place à partir de juillet. Cela permet aux personnes qui pensent y avoir droit de faire une demande.

Pour vérifier son éligibilité, il suffira de renseigner ses revenus et sa situation familiale sur le site chequeenergie.gouv.fr. En cas de confirmation de l’éligibilité, il se verra alors possible de réclamer le chèque via le guichet en ligne.

Ce chèque est valable un an et peut se voir utilisé pour payer des factures directement auprès d’un fournisseur d’énergie. Les associations de consommateurs ont récemment salué la réactivité du gouvernement.