CAF : RSA, prime d’activité, AAH… tous les nouveaux montants que vous allez toucher le 6 mai

Chaque année, les prestations de la CAF sont revalorisées à la même période. Ce 6 mai, les allocataires seront ravis de consulter leur compte.

© CAF : RSA, prime d’activité, AAH... tous les nouveaux montants que vous allez toucher le 6 mai

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le mois d’avril est considéré comme un mois de changement pour les allocataires de la CAF. Cette année encore, ces derniers vont être ravis de voir que les aides proposées ont toutes été revalorisées.

La CAF revoit le tarif de ses prestations sociales

En avril, le gouvernement a augmenté les minima sociaux versés par la CAF. Ce qui se traduira par des montants plus élevés en mai 2024.

En effet, la CAF a décidé d’augmenter de 4,9 % ses aides cette année pour soutenir davantage ses bénéficiaires. Cette augmentation concerne notamment les allocations familiales, le RSA, l’AAH et l’AEEH.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Mais aussi la prime d’activité et la prime de déménagement. Les ajustements visent à fournir aux foyers à revenus modestes des ressources supplémentaires pour faire face à leurs dépenses quotidiennes, en réponse à l’inflation croissante.

Les critères d’admissibilité aux allocations ont ainsi également fait l’objet d’une modification. Et ce, pour permettre à certains de bénéficier plus tôt de cette augmentation.

Depuis le mois d’avril, la CAF a augmenté de 4,6 % les prestations. Surtout pour les bénéficiaires du RSA et de la fameuse prime d’activité.

Les montants ont fait l’objet d’une réévaluation pour mieux correspondre aux besoins réels des bénéficiaires. Par exemple, le RSA pour une personne célibataire éligible est passé à 635 euros.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

Des montants repensés pour tous

Les bénéficiaires de l’AAH verront donc aussi une augmentation de leur allocation, passant de 971 euros à 1016 euros. Cette réévaluation concerne aussi d’autres prestations telles que la prime à la naissance et le complément familial.

Bien que cette augmentation soit attendue, il faudra du temps avant que les bénéficiaires ne la remarquent pleinement. En effet, les versements des allocations ont lieu généralement le 5 de chaque mois et pourraient se voir retardés en cas de jour férié ou de week-end.

Cependant, cette hausse des aides de la CAF devrait soulager financièrement de nombreux bénéficiaires. Cela va permettre aux plus nombreux de mieux gérer leurs dépenses et d’épargner pour l’avenir.

Parmi les prestations sociales qui augmentent, on peut citer le RSA de la CAF. Le Revenu de solidarité active, tout comme la prime d’activité, a fait l’objet d’une revalorisation de 4,6 % à partir du 1ᵉʳ avril 2024.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Avec une indexation sur deux ans prenant en compte l’inflation. Concrètement, cela se traduit par une augmentation du montant mensuel de la prime d’activité, désormais fixée à 622,63 € pour une personne seule.

La CAF revoit ses montants à la hausse pour ses allocataires

Le montant du RSA CAF augmente d’ailleurs avec le nombre d’enfants. Ce dernier peut ainsi atteindre jusqu’à 1 120,72 € pour deux enfants, avec une majoration pour chaque enfant supplémentaire.

Un couple sans enfant peut à présent bénéficier d’une aide jusqu’à 933,93 €. Pour les bénéficiaires des allocations familiales, les montants ont également fait l’objet d’une révision à la hausse.

Ces derniers passent ainsi à 148,52 € maximum pour les familles avec deux enfants. Et à 39,23 € pour les familles avec des revenus plus élevés.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

De plus, les bénéficiaires du RSA de la CAF voient aussi leurs aides augmenter. Avec une allocation de 635,71 € par mois pour une personne seule, et des montants plus élevés pour les foyers comptant plusieurs membres.

D’autres prestations telles que l’aide universelle d’urgence pour les victimes de violences conjugales, l’AAH, l’ASS et l’AJAP ont aussi fait l’objet d’une revalorisation. Et ce, pour répondre aux besoins constants des Français.

Sachez d’ailleurs que ces montants peuvent aussi se voir ajustés en fonction des autres prestations perçues. Mais aussi des ressources du bénéficiaire.