Chèque énergie: cette condition importante à respecter pour le toucher en 2024

Le chèque énergie peut vous être d’une aide précieuse pour alléger vos dépenses. Les conditions à remplir pour le toucher.

© Chèque énergie: cette condition importante à respecter pour le toucher en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Chaque année, plus de 5 millions de Français attendent impatiemment le printemps pour recevoir leur chèque énergie. Cette aide de 48 à 277 euros revient aux foyers qui ont le plus de mal à subvenir à leurs besoins.

Ainsi, il faut respecter certaines conditions pour en bénéficier. De plus, il y a des changements que vous devez absolument connaître sur le chèque énergie 2024.

Les changements à connaître sur l’utilisation du chèque énergie en 2024

Depuis sa création, le chèque énergie se destine à aider les ménages aux revenus modestes à alléger leurs dépenses énergétiques. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour régler une partie de vos factures d’électricité ou de gaz.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Pour cela, il vous suffit d’envoyer votre chèque à votre fournisseur qui déduire le solde du chèque du montant à payer.

Les bénéficiaires de l’aide peuvent aussi en tirer profit pour leurs factures de fioul, de bois ou tout autre combustible.

Si vous vivez dans une résidence d’autonomie, le chèque énergie peut vous servir à payer vos charges de chauffage.

Un avantage certain pour les personnes qui ont du mal à subvenir à leurs besoins, mais qui ne peuvent pas travailler.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

Pour encourager les Français à effectuer des travaux de rénovation énergétique, le chèque énergie permet aussi de les financer. Ainsi, si vous prévoyez de faire ce type de travaux, vous pouvez payer vos artisans avec le chèque.

La grande nouveauté sur l’utilisation du chèque énergie en 2024 concerne les locataires de HLM. Avant, ils n’avaient pas droit à l’aide tandis que cette année, ils pourront l’utiliser pour payer leurs charges de chauffage.

Une nouvelle qui soulage les ménages en situation de grande précarité et qui leur permet de souffler un peu.

Notez bien que le montant de l’aide varie en fonction de vos revenus et de la composition de votre famille.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Les conditions d’éligibilité et les démarches pour réclamer votre aide

Le gouvernement souhaite attribuer le chèque énergie aux plus démunis. Ainsi, les bénéficiaires potentiels doivent remplir un bon nombre de critères pour toucher l’aide. Premièrement, des conditions de ressources s’imposent.

Si vous gagnez bien votre vie, vous n’avez sûrement pas plus besoin de ce coup de pouce financier qu’une autre famille.

Pour recevoir le chèque énergie, votre RFR doit obligatoirement se retrouver en dessous de 11 000 euros. Et l’administration fiscale se charge de dresser la liste des personnes éligibles en se basant sur les données existantes.

En plus des conditions de revenus, l’éligibilité au chèque énergie exige aussi des conditions de résidence en France.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

Comme l’aide concerne uniquement ceux qui vivent dans l’Hexagone, il faut habiter en France pendant la majorité de l’année pour y prétendre.

Vous pouvez vérifier vous-même si vous êtes éligible ou non à ce coup de pouce financier. Pour cela, rendez-vous sur le site officiel du chèque énergie. Vous pourrez y trouver un simulateur qui confirmera votre éligibilité.

Si votre situation vous rend éligible à l’aide, vous devriez déjà avoir reçu votre chèque au cours du mois d’avril. Si vous vous savez éligible, mais que vous n’avez pas reçu l’aide, vous pourrez la réclamer à partir de mi-mai.

Un portail de réclamation en ligne sera mis à disposition des bénéficiaires qui n’ont pas reçu leur chèque énergie 2024.

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité