CAF: ce bonus de 454,60 euros pourrait profiter à des milliers de Français

Si vous êtes allocataires de la CAF, vous pourriez toucher un nouveau bonus. En effet, certains d'entre vous pourraient toucher 454,60 euros.

© CAF: ce bonus de 454,60 euros pourrait profiter à des milliers de Français

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En 2024, les aides de la CAF ne vont pas désemplir, bien au contraire. En effet, cet été, les Français pourront toucher un bonus de 454,60 euros sous conditions.

Des aides de la CAF pour les familles

Selon les statistiques de l’Insee, en France, un quart des familles sont monoparentales. Avec une femme qui assure le foyer, dans 82 % des cas.

Ces familles se veulent donc souvent confrontées à des difficultés financières. Avec environ un tiers des mères monoparentales vivant en dessous du seuil de pauvreté.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Pour soutenir les parents isolés, la CAF propose donc plusieurs aides financières. Il y a tout d’abord, l’allocation de Soutien Familial (ASF).

Cette aide, d’un montant de 195,85 euros par mois et par enfant, est versée par la CAF ou la Mutualité Sociale Agricole.

Elle peut profiter aux parents seuls qui ne reçoivent pas suffisamment de soutien de l’autre parent. Le Complément familial est, quant à lui, destiné aux familles à faibles revenus ayant au moins trois enfants de moins de 21 ans à charge.

Ce complément peut se voir perçu par un parent isolé sous certaines conditions de revenus. La majoration du RSA peut profiter aux parents seuls qui se trouvent en difficulté et qui élève au moins un enfant.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

Il existe aussi l’Aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI). Elle se veut destinée aux parents isolés reprenant une activité professionnelle ou une formation continue.

De nombreux coups de pouce

En France, l’AGEPI peut être accordée pour aider à couvrir les frais de garde d’enfants. Et que dire des aides au logement CAF, présents en très grand nombre ?

Bien qu’il n’existe pas d’aides spécifiques pour les parents seuls, les familles peuvent prétendre à des allocations.

Parmi elles, l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) ou l’allocation de logement sociale (ALS).

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Elle se voit versée chaque mois en fonction des revenus et la situation de chacun. D’ailleurs, les parents isolés bénéficient d’une demi-part fiscale supplémentaire.

Cela peut donc réduire leur impôt sur le revenu. Cette mesure est toutefois perdue en cas de vie en concubinage et en cas de garde alternée, chaque parent déclaré comme parent isolé peut obtenir une majoration de 0,25 part fiscale.

Cet été, un nouveau bonus pourrait être attribué aux familles. Avec la revalorisation des prestations sociales, de nombreux Français vont être aidés.

Un bonus de la CAF d’un montant de 454,60 euros

Cette année, la CAF a annoncé une augmentation substantielle de l’allocation de rentrée scolaire afin de compenser l’impact de l’inflation persistante. Et la hausse des coûts des fournitures scolaires.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

Désormais, les montants de l’allocation sont de 416,40 € pour les enfants de 6 à 10 ans. Le montant passé à 439,38 € pour ceux de 11 à 14 ans, et 454,60 € pour les adolescents de 15 à 18 ans.

Cette hausse de 4,6 % répond donc directement à l’augmentation des prix à la consommation observée l’année précédente.

Pour être éligible à l’allocation de rentrée scolaire, il se veut nécessaire de respecter des critères de revenus qui varient en fonction du nombre d’enfants à charge.

Pour un enfant, le revenu fiscal de référence déclaré doit se voir inférieur à 25 775 € pour l’année 2022, 31 723 € pour deux enfants, et 37 671 € pour trois enfants. Il se veut donc primordial de vérifier votre dernier avis d’imposition pour confirmer votre éligibilité.

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité

Pour le savoir, il suffit de jeter un œil à votre avis d’imposition de 2022 et identifiez votre revenu fiscal de référence. S’il se veut inférieur au seuil requis pour votre situation familiale, vous pouvez prétendre à cette aide.

Pour les enfants de 6 à 15 ans, l’allocation se veut donc automatiquement attribuée par la CAF si vous êtes déjà allocataire.

Pour les jeunes de 16 à 18 ans, une demande doit se voir déposée auprès de votre CAF locale.

Cette allocation revêt une importance cruciale dans le soutien aux familles. Surtout dans le contexte économique actuel marqué par l’inflation.