CAF: critères et conditions pour toucher ce bonus de 312 euros par mois

Certains allocataires de la CAF recevront un gros bonus de 312 euros par mois en 2024. Qui est concerné et comment en bénéficier ?

© CAF critères et conditions pour toucher ce bonus de 312 euros par mois

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La grande majorité des personnes en situation de handicap éprouvent de plus de plus de mal à maintenir leur niveau de vie. Pour cause, alors que l’inflation bat son plein en France, il est difficile pour eux de trouver un emploi bien rémunéré. C’est la raison pour laquelle la CAF leur attribue une allocation spéciale : la AAH. Bonne nouvelle pour les bénéficiaires de cette aide !

Ils pourront peut-être toucher un bonus de 312 euros par mois prochainement.

La CAF change les critères d’évaluation du montant de l’AAH

La CAF distribue chaque mois une aide pour les personnes en situation de handicap. Cette allocation permet à ces derniers de recevoir un complément de revenu, bien utile, étant donné leur situation.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Le soutien de la CAF s’avère indispensable pour les bénéficiaires de l’AAH. Mais le montant de l’allocation varie d’une personne à une autre. En effet, l’organisme des aides sociales évalue les ressources de l’allocataire avant de fixer le montant à lui attribuer.

Jusque-là, tout semble pertinent, car ceux dans une situation précaire doivent toucher une aide plus importante. Cependant, si le bénéficiaire de l’AAH est marié, les calculs prennent aussi en compte les revenus de son conjoint. Ainsi, si votre mari ou votre femme gagne bien sa vie, la CAF baisse le montant de votre AAH.

Si cette méthode de calcul semble logique, les résultats vont à l’encontre des objectifs de la CAF. L’organisme souhaite offrir une indépendance financière et plus d’autonomie aux personnes en situation de handicap. Toutefois, en prenant en considération les revenus de leurs conjoints, cela les rendrait encore plus dépendants.

Les allocataires demandent une révision de ce critère de calcul depuis des années. Et en octobre dernier, leurs prières ont été exaucées. La CAF accepte de ne plus considérer les ressources du conjoint pour calculer le montant de l’AAH. Une bonne nouvelle pour les quelque 277 100 personnes longtemps pénalisées par ce critère.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

Un bonus mensuel de 312 euros pour les allocataires concernés

L’évolution significative du mode de calcul du montant de l’AAH n’est pas pour déplaire aux personnes en quête d’indépendance. En effet, la CAF leur attribuera, à partir de 2024, une aide à la hauteur de leurs ressources seulement.

Si vous faites partie des heureux bénéficiaires de l’AAH, vous recevez votre allocation de manière juste à partir de maintenant. Même si votre conjoint est très riche et s’enrichit encore, la CAF ne baissera pas le montant de votre allocation. Vous serez alors en mesure d’assumer pleinement vos dépenses quotidiennes, sans plus dépendre de votre femme ou de votre mari.

Notez cependant que ce changement ne s’applique pas automatiquement. Vous devez soumettre une demande auprès de la CAF pour que profiter du nouveau mode de calcul.

Depuis la publication de cette réforme, pas moins de 15 000 allocataires de la CAF ont présenté leur demande. Le montant de leur aide mensuelle se situait en moyenne à 559 euros, selon les rapports de la CNAF.

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

Les bénéficiaires admissibles à cette réforme pourront, selon la CNAF, obtenir un bonus assez conséquent. Le montant de votre AAH peut augmenter de la très jolie somme de 312 euros par mois. Encore une autre bonne nouvelle pour les heureux bénéficiaires de l’AAH.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :