CAF: cette mauvaise nouvelle concerne toutes les allocations versées mensuellement

Si les aides de la CAF seront nombreuses en 2024, cette mauvaise nouvelle concernant toutes les allocations risque d'en décevoir plus d'un.

© CAF cette mauvaise nouvelle concerne toutes les allocations versées mensuellement

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La CAF permet, chaque mois, de toucher de nombreuses allocations cumulables. Cependant, cette année, les règles changent et risquent d’en impacter plus d’un.

Les aides de la CAF

En France, il est possible d’accumuler plusieurs aides sociales de la CAF. Il est important de comprendre les conditions pour maximiser ses droits.

Chaque mois, la CAF apporte un soutien financier à de nombreuses personnes dans le besoin. Elles permettent aux foyers modestes de couvrir leurs dépenses quotidiennes.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

Les prestations de la CAF couvrent donc divers besoins tels que la naissance, la rentrée scolaire, le logement, etc. Parmi les aides les plus demandées figurent le RSA, la prime d’activité et les APL.

Bien que certaines personnes aient besoin de plusieurs aides, elles se demandent souvent si elles peuvent les cumuler sans perdre leurs droits. Il se veut donc crucial de se renseigner auprès de la CAF pour éviter les erreurs.

Et bénéficier de toutes les aides auxquelles on a droit. Sachez que les conditions varient selon chaque prestation, notamment en fonction des ressources et de la composition du foyer.

Des aides cumulables

En France, certaines aides CAF se retrouvent cumulables, comme le RSA et les APL. Cependant, toutes ne le sont pas. Par exemple, si vous touchez l’AAH, votre RSA sera réduit en conséquence.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Le cumul du RSA avec d’autres aides comme l’ASS ou l’Aspa est possible. Mais, encore une fois, le montant du RSA peut considérablement diminuer.

De plus, il est tout à fait possible de cumuler le RSA et les indemnités de Pôle Emploi. Néanmoins, il faut remplir les conditions de ressources pour en bénéficier.

Le montant forfaitaire du RSA sera dans ce cas baissé du montant de l’ARE. Cette situation survient aussi lorsque le montant perçu au titre de l’ARE est inférieur au RSA.

Au contraire, il n’est pas possible d’avoir la prime d’activité et le chômage. Comme son nom l’indique, la prime d’activité se voit réservée aux personnes ayant une activité professionnelle, aux étudiants et apprentis dont le revenu mensuel net est supérieur à 952,74 euros.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Mauvaise nouvelle concernant les allocataires de la CAF

Selon les prévisions de l’Insee, les augmentations des aides sociales prévues pour avril 2025, seront moins importantes que les années précédentes. Avec une inflation estimée à 2,5 % pour l’année 2024, les perspectives ne prévoient pas de hausse des prix.

Selon MoneyVox, cette tendance découle de l’inflation élevée de 2023. Cette dernière a déjà limité la revalorisation des prestations en avril 2024 où l’ensemble des prestations de la CAF seront revues à la hausse, sans exception.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 avait anticipé une augmentation de 4,6 % en septembre 2023. Cependant, les dernières données de l’Insee en février 2024 indiquent une inflation plus modérée pour janvier 2024.

Cela va donc impacter le montant des aides sociales CAF comme le RSA. Le gouvernement va donc prendre des mesures afin de minimiser l’impact sur les bénéficiaires, pour garantir une protection sociale adéquate.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Toutefois, la hausse des aides prévue pour le 1ᵉʳ avril 2024 se veut maintenue, comme le confirme MoneyVox. Cette mise à jour, qui entrera en vigueur pour les versements de la CAF ou de la MSA dès le 6 mai 2024, concerne le RSA, la prime d’activité et les allocations familiales.

Même si Bruno Le Maire a annoncé une revalorisation de 4,6 %, cette estimation reste la plus récente. Les prestations de la CAF resteront maintenues coûte que coûte.

Source : Moneyvox

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :