Les critères à respecter pour toucher le chèque énergie avec le RSA cette année

Découvrez comment le chèque énergie, une aide cruciale pour les ménages au revenu minimum, peut être cumulé avec le RSA.

© Les critères à respecter pour toucher le chèque énergie avec le RSA cette année

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

La hausse des coûts de l’énergie en 2023 n’en finit plus. Face à cette situation, l’État français a introduit un soutien vital pour les ménages les plus vulnérables : le chèque énergie. Cette initiative est destinée à alléger le fardeau financier des foyers au revenu minimum. Elle offre ainsi une bouffée d’air frais dans le paiement des factures d’électricité et de gaz. Mais le chèque énergie est-il cumulable avec la CAF, et notamment le RSA ?

Une aide cumulable avec le RSA ?

Vous touchez le RSA ? Les fins de mois sont difficiles ? On a une bonne nouvelle pour vous. En effet, le RSA est cumulable avec le chèque énergie.

Cette combinaison des deux aides vise à maximiser le soutien financier pour les ménages français. Surtout pour ceux qui se retrouvent confrontés à de gros soucis.

À lire CAF: la meilleure technique pour changer votre mot de passe et continuer à toucher vos allocations

En effet, le cumul du chèque énergie avec le RSA permet de mieux lutter contre l’inflation. Une mesure à ne pas négliger donc. Surtout en cette période de crise actuelle qui n’en finit pas.

Le cumul du RSA et du chèque énergie a donc tout pour plaire. Son but ? Offrir une aide pour les familles françaises qui en ont le plus besoin. Cette synergie entre le chèque énergie et le RSA témoigne donc de l’engagement continu du gouvernement à soutenir les foyers en situation précaire.

L’État offre ainsi une bouée de sauvetage financière face aux défis économiques actuels. Une très bonne nouvelle donc.

Et pour cause… Le chèque énergie se présente comme un gros coup de pouce pour les foyers.

À lire Ce papa d’un enfant autiste refuse l’aide de sa sœur qui vient de toucher 72 millions € à l’EuroMillions

Il s’adresse aux familles dont le revenu ne dépasse pas 5 700 €. Plus le revenu est bas, plus le montant du chèque énergie est généreux.

Son montant varie entre 100 € et 200 €. Une aubaine pour ceux qui luttent contre les coûts en hausse de l’énergie.

Comment recevoir son chèque énergie ?

Mis en place pour aider les foyers aux revenus minimums, le chèque énergie est donc disponible pour les français qui touchent le RSA. L’État offre ainsi une solution concrète et adaptée à la hausse des coûts.

Cette hausse des prix se fait surtout ressentir sur les factures d’électricité et de gaz. Cette aide fait donc l’unanimité. Sans surprise, elle peut atteindre jusqu’à 200 €.

À lire Ces maillots de bain pas chers et trop stylés cartonnent chez Decathlon

Mais attention. Le montant versé dépend des critères liés au revenu minimum et du RSA perçu. L’État garantit ainsi une aide dans les familles où elle est le plus nécessaire.

Pour le recevoir, c’est très simple. Les bénéficiaires du chèque énergie n’ont aucune démarche spéciale à faire.

L’attribution se fait de manière automatique. En effet, le calcul se fait via les informations fiscales fournies dans la dernière déclaration des impôts.

Les personnes éligibles recevront donc le chèque directement chez eux. Une fois reçu, le chèque peut être utilisé pour régler les factures d’électricité et de gaz.

À lire Aides CAF: ces allocataires concernés par un nouveau bonus de l’AAH

Pour payer avec, il faudra donner le numéro d’identification au fournisseur. Il est aussi possible de procéder au paiement par courrier.

Mais ce n’est pas tout. Face à la persistance de la hausse des prix de l’énergie, l’État ne compte pas s’arrêter pas là. Il envisage donc de renforcer le chèque énergie en 2024.

Les familles qui touchent le RSA sont donc ravis. En effet, ces mesures incluent la hausse de son montant et l’élargissement des critères d’éligibilité.

Une initiative cruciale qui ne doit pas être négligé. En effet, cette aide joue un grand rôle pour soutenir encore plus les ménages en difficulté à cause de l’inflation.

À lire Ces marques de pain de mie à ne surtout pas acheter selon 60 Millions de consommateurs

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :