Ces nouvelles règles sur le permis de conduire à respecter pour éviter les mauvaises surprises

C'est officiel, le Parlement européen a décidé de voter de nouvelles règles pour le permis de conduire en 2024 !

© Ces nouvelles règles sur le permis de conduire à respecter pour éviter les mauvaises surprises

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le Parlement européen a décidé de voter de nouvelles règles pour le permis de conduire en 2024 ! Mais il rejette la visite médicale obligatoire tous les 15 ans.

Le Parlement européen vote de nouvelles règles

Le permis de conduire va faire face à de nombreux changements ! Ce mercredi 28 février, les députés européens se sont mis d’accord pour mettre en place de nouvelles règles.

Par exemple, ils ont donc décidé de voter en faveur de l’obtention du permis de conduire numérique. Le but est donc de soutenir le marché unique de l’UE. Ainsi, les députés sont favorables à un modèle numérique.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

Votre titre qui vous autorise à conduire sera donc dispo sur un téléphone. Il aura donc la même valeur qu’un permis de conduire classique. Et ce n’est pas tout ! Car les députés veulent aussi que les conducteurs soient plus prudents au volant.

Ils ont donc voté une loi pour que les jeunes conducteurs soient prêts à vitre toutes les situations de conduite. Ils doivent donc être conscients des risques. Ainsi que des personnes vulnérables. Comme les piétons, les enfants, les cyclistes.

Ainsi que les utilisateurs de scooters. Les jeunes conducteurs doivent aussi maîtriser l’analyse des angles morts. Et la conduite dans des situations difficiles, etc.

C’est donc la raison pour laquelle ils devront être soumis à une période probatoire de deux ans. Durant laquelle ils feront l’objet de sanctions plus sévères s’ils adoptent une conduite dangereuse.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Lors de ce rendez-vous, le Parlement a aussi pris une décision sur la « visite médicale obligatoire » tous les 15 ans. Figurez-vous que le verdict est négatif. Car ils ont rejeté ce projet de loi avec 270 voix pour et 323 contre.

À titre de rappel, c’est donc Karima Delli (Les Verts) qui a proposé cette nouvelle loi. Elle a voulu imposer une visite médicale aux conducteurs tous les 15 ans.

Pas de permis de conduire à durée limitée pour le moment

Karima Delli souhaite limiter la durée du permis de conduire pour faire baisser le nombre d’accidents. Elle ajoute que « les leviers sont la prévention. La tolérance zéro face à l’alcool. Et les stupéfiants. Il faut aussi s’assurer de l’aptitude physique. »

Le député Bruno Millienne souhaite aussi la durée de validité du permis de conduire. “Tout détenteur de 75 ans ou plus doit fournir un certificat. Un médecin le délivre auprès de la préfecture. Et attestant de sa capacité totale à conduire ».

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

L’objectif est d’exiger un contrôle de « la vue, de l’ouïe. Et des réflexes » tous les 15 ans. Et ce, à compter de l’obtention du permis de conduire. C’est donc un intervalle qui serait réduit à cinq ans pour les conducteurs de plus de 70 ans.

Mais l’Etat a rejeté cette décision. Pour le moment, il n’y a donc pas de durée limitée. Nos confrères d’Europe 1 ajoutent que pour « pallier la pénurie de conducteurs pro », les députés ont pris une décision…

Celle d’autoriser les jeunes de 18 ans à obtenir un permis de conduire pour camion. Ou pour les bus pouvant transporter jusqu’à 16 passagers. « À condition qu’ils aient un certificat d’aptitude pro. »

Et ce n’est pas tout ! Car les jeunes de 17 ans peuvent aussi obtenir un permis de conduire pour les voitures. Ou pour les camions, s’ils sont auprès d’un conducteur de longue date.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :