Aides CAF: ces allocataires concernés par un nouveau bonus de l’AAH

L'AAH est une aide précieuse qui permet de faire vivre de nombreux allocataires de la CAF. Par ailleurs, un bonus leur sera bientôt accordé.

© Aides CAF ces allocataires concernés par un nouveau bonus de l'AAH

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Outre l’augmentation des aides de la CAF en 2024, l’organisme a décidé d’octroyer un bonus aux personnes qui bénéficient de l’aide AAH, et vous en faites sûrement partie.

L’AAH, une aide de la CAF qui aide les personnes en situation de handicap

Depuis son instauration, l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) constitue un soutien financier crucial. Il s’adresse à toutes les personnes en situation de handicap.

Mensuellement, elle assure ainsi un revenu minimum à ceux dont le handicap limite leur capacité de travail. Cette aide vise à répondre à leurs besoins essentiels, bien que son accès ne soit pas universel.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

En effet, une incapacité d’au moins 80 %, évaluée par des professionnels de la santé, se veut requise. Avec un âge minimum de 20 ans, bien que les jeunes de 16 ans puissent faire une demande s’ils ne sont plus à charge de leurs parents.

La demande d’AAH se fait directement via le site de la CAF. Pour cela, il faut ainsi fournir des informations personnelles telles que le nom, l’adresse, l’âge. Et le nombre d’enfants à charge.

Les allocataires sont aussi invités à utiliser un simulateur en ligne pour estimer le montant auquel on pourrait prétendre. Ce dernier peut ainsi varier en fonction de la situation familiale et du nombre d’enfants à charge.

Une nouvelle réforme de cette allocation

Depuis le mois d’octobre 2023, une nouvelle réforme a fait son apparition. Désormais, les revenus du conjoint ne sont plus pris en compte dans le calcul de l’aide AAH.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Environ 120 000 bénéficiaires sur 1 million pourraient donc se voir concernés par cette mesure. La mise en œuvre de cette nouvelle méthode de calcul est automatique pour la plupart des bénéficiaires, mais ceux qui sont exclus doivent contacter la CAF.

Ces changements entraîneront des ajustements dans le montant de l’AAH. Avec environ 30 000 bénéficiaires conservant leurs avantages actuels.

Cette étape, appelée déconjugalisation se veut irréversible une fois initiée. Sachez aussi que cette allocation peut se voir cumulée avec un emploi sous certaines conditions, notamment en ce qui concerne la durée et le type de travail.

En effet, le montant de l’AAH se voit progressivement réduit en fonction du salaire perçu. Les revenus provenant d’une activité professionnelle ne se voient pas pris en compte dans le calcul de l’AAH pendant les six premiers mois de travail en milieu ordinaire.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Avec la revalorisation de l’AAH en 2024, son montant atteint désormais 1 016 euros. Pour en bénéficier, plusieurs conditions doivent se voir, satisfaites, surtout l’âge, la résidence en France et un taux d’incapacité requis et sachez qu’un bonus va faire son entrée.

Un bonus pour les détenteurs de l’AAH

En France, cette mesure de déconjugalisation s’applique à la fois aux anciens et aux nouveaux bénéficiaires ayant droit à l’AAH depuis octobre. Pour ces derniers, la valeur de l’allocation se verra automatiquement ajustée.

De plus, comme l’a fait savoir la CAF, depuis le 31 octobre 2023, 15 000 bénéficiaires supplémentaires ont pu bénéficier de cette disposition. Ces derniers touchent en moyenne 550 € par mois.

Les allocataires qui ont bénéficié d’une augmentation de 300 € sont ceux dont les partenaires avaient des revenus entraînant l’AAH selon l’estimation conjugale. La CAF souligne que ne pas tenir compte des revenus du partenaire permet à l’intéressé de recevoir plus d’allocations.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Cependant, d’autres bénéficiaires préfèrent rester sous le régime conjugal, car cela se veut plus avantageux pour eux. À noter que l’évaluation de l’AAH se voit effectuée par la CAF et la MSA. Sur la base de la déclaration trimestrielle de revenus.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :