Allocation de rentrée scolaire CAF: très bonne nouvelle pour plus de 3 millions de Français

Bonne nouvelle ceux qui bénéficient de l'allocation de rentrée scolaire. La CAF envisage de l'augmenter pour des millions de Français

© Allocation de rentrée scolaire CAF: très bonne nouvelle pour plus de 3 millions de Français

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’allocation de rentrée scolaire est une aide utile pour les familles nombreuses. En 2024, ce coup de pouce accordé par la Caf pourrait bel et bien augmenter.

L’allocation de rentrée scolaire, une aide annuelle vitale

En France, l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) est conçue pour aider financièrement les familles à acheter des fournitures scolaires pour leurs enfants. Ce coup de pouce est de plus en plus touché par les Français.

En effet, si l’on se fie aux données du Service Public, entre trois et cinq millions d’enfants en bénéficient chaque année. Cette allocation est destinée aux élèves âgés de six à 18 ans.

À lire Chèque énergie 2024: toutes les conditions pour profiter du guichet de réclamation en juillet

Et ce, qu’ils soient scolarisés, en apprentissage ou étudiants dans des établissements spécialisés. Les critères d’admissibilité à cette allocation sont nombreux.

En premier lieu, il faut que l’enfant ait entre six et 18 ans au 31 décembre de l’année scolaire en cours. Il doit aussi être inscrit dans un établissement public ou privé.

Pour les enfants nés après cette date, une inscription en CP est nécessaire. Les enfants scolarisés à domicile ne sont ainsi pas éligibles à cette allocation.

Cependant, ceux inscrits dans des organismes d’enseignement à distance comme le CNED peuvent en bénéficier. Depuis la rentrée 2016, les parents des enfants pris en charge par l’aide sociale à l’enfance ne reçoivent plus cette allocation.

À lire Compteur Linky: c’est officiel il permet 20 % de baisse sur la facture d’électricité

Des critères qui évoluent

Désormais, la Caisse des dépôts est responsable de sa conservation. Elle versera l’allocation de rentrée scolaire lorsque le jeune aura atteint sa majorité.

Les critères pour prétendre à l’ARS ont changé avec les années. À présent, les jeunes de moins de 18 ans en apprentissage ne peuvent pas bénéficier de l’ARS s’ils perçoivent une rémunération supérieure à 55 % du Smic.

Le montant de l’allocation dépend ainsi des revenus de la famille. Ces derniers se veulent évalués annuellement par la Caisse d’Allocations familiales.

De même, les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour bénéficier de l’ARS varient selon plusieurs variables. En effet, en fonction du nombre d’enfants à charge au 31 juillet 2022, ce montant sera différent.

À lire CAF: qui va toucher cette aide jusqu’à 2000€ dans ces départements ?

De même, les revenus pris en compte sont ceux de l’année N-2. Puis, pour la rentrée scolaire 2023, le revenu net catégoriel de 2021 se veut utilisé comme référence.

Récemment, le gouvernement a ainsi augmenté de 1,6 % les plafonds de ressources de l’ARS pour la rentrée 2023. D’ailleurs, une augmentation de cette aide se veut prévue pour l’année 2024.

L’allocation de rentrée scolaire augmente en 2024

C’est officiel, en 2024, l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) augmente. Si les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour bénéficier de l’ARS varient en fonction du nombre d’enfants à charge au 31 juillet 2022, le montant final va progresser.

En 2024, l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS) connaîtra une augmentation. Cela vise donc à aider les familles à couvrir une partie des frais de fournitures scolaires pour la rentrée de leurs enfants.

À lire Cette caissière arnaque son supermarché de 100 000 euros avec cette technique bien rodée

Cette révision entraînera donc une hausse de 8 à 20 euros, ce qui aura un impact direct sur le budget des bénéficiaires. L’année précédente, plus de trois millions de foyers en France ont bénéficié de cette aide financière.

Les critères d’attribution demeurent donc liés aux ressources des familles. Avec des plafonds de revenus définis pour déterminer l’éligibilité des demandeurs.

Ces seuils varient selon le nombre d’enfants à charge, ce qui offrira une aide proportionnelle aux besoins de chaque famille. Pour être éligible à l’ARS en 2024, avec un enfant, les plafonds ne doivent pas dépasser 27 141 €.

Si vous avez deux enfants, le plafond de ressources à ne pas franchir est de 33 404 €, 39 667 € pour trois enfants et 45 930 € pour quatre enfants.

À lire France Travail: les terribles sanctions pour les chômeurs qui partent en vacances

En 2023, l’ARS avait fait l’objet d’une revalorisation de 1,4 % en 2023. En 2024, l’allocation passera à 406,98 euros, en hausse par rapport aux 398,09 euros précédents.

Pour un enfant de 11 à 14 ans, l’allocation s’élèvera à 436,37 euros, contre 420,06 euros auparavant. Pour les adolescents de 15 à 18 ans, le montant sera de 454,59 euros, contre 434,60 euros précédemment.