Le chèque énergie annulé sans raison pour 1 million de familles les français concernés

Faites-vous partie du million de bénéficiaires qui ne recevront pas leur chèque énergie automatiquement ? Des associations s'insurgent !

© Le chèque énergie annulé sans raison pour 1 million de familles les français concernés

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Alors que des millions de Français attendent de recevoir leur chèque énergie, un million de personnes pourraient ne jamais le recevoir.

En effet, en raison d’une erreur administrative, l’État na pas pu mettre à jour la liste des foyers éligibles à cette aide financière pour la campagne d’envoi 2024 qui a débuté le mardi 2 avril.

Par conséquent, pas moins de 20 associations de consommateurs réclament « une communication claire et une procédure simple » pour le dispositif de réclamation des oubliés, selon MoneyVox.

À lire LEP: très mauvaise nouvelle pour 11 millions de français qui vont perdre de l’argent

Chèque énergie : un oubli de mise à jour et c’est la panique à bord !

La campagne d’envoi du chèque énergie 2024 a débuté ce mardi 2 avril 2024. Elle se poursuivra alors, petit à petit, département par département jusqu’au 25 avril.

Cette année, environ 5,6 millions de foyers doivent recevoir cette aide non négligeable. Toutefois, cette année, près d’un million de foyers éligibles pourraient ne pas percevoir automatiquement leur chèque énergie.

En effet, pour identifier les foyer éligibles à cette aide, l’administration fiscale prend en compte le revenu fiscal de référence (RFR) du foyer ainsi que sa composition. Et jusque-là, son calcul se référait à la taxe d’habitation.

Or, cette administration fiscale n’applique plus cette taxe pour les résidences principales. Par conséquent, la suppression de la taxe d’habitation a compliqué les choses.

À lire RSA: qui va toucher cette aide majorée ? Les Français concernés

En effet, les nouveaux foyers comme les étudiants ou ceux qui ont vu leur revenu baisser en 2022 par rapport à 2021 pourraient alors être exclus de la campagne d’envoi du chèque énergie.

Dans les faits, le chèque énergie 2024 se basera sur le fichier de l’an dernier.

Les associations de consommateurs montent à nouveau au créneau

Cet incident, qui a rompu l’harmonie d’un processus du chèque énergie tombe mal ! En effet, le prix de l’électricité a enregistré une hausse de 10 % depuis le 1er février 2024.

Par conséquent, au regard de l’inflation, de nombreuses associations de consommateurs sont, à nouveau, montées au créneau. Ces dernières déplorent alors le fait que plusieurs foyers seraient exclus du chèque énergie.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 200 euros pour se former à ce métier ?

Et, selon MoneyVox, cette fois, ces dernières sont encore plus nombreuses à co-signer le communiqué. En effet, il s’agit de syndicats tels que la CFDT ou Force ouvrière (FO).

Elles se joignent donc à la protestation, en plus de la CLCV, de l’UFC-Que Choisir, de l’Unaf ou Familles rurales qui avaient déjà commencé il y a deux mois.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a alors annoncé que « tous ceux qui ont droit au chèque énergie le recevront bien ». Ce dernier a alors reconnu l’existence certaine de ces soucis techniques.

Un portail de réclamation pour les oubliés du chèque énergie

Pour parer à cette erreur administrative, le Gouvernement a alors promis la mise en place d’un portail de réclamation.

À lire Électricité: ces changements sur les heures creuses qui agacent déjà tous les Français

En effet, il s’agit d’un guichet en ligne. Ce dernier permettra alors aux foyers en question de signaler ne pas avoir reçu leur chèque énergie.

Mais là où le bât blesse, c’est que ce site internet ne sera accessible qu’à la fin de tous les envois du chèque énergie. Et, pour information, les élus locaux et les associations auront alors l’obligation d’accompagner les foyers en question dans toutes les démarches.

« J’ai entendu leurs inquiétudes », déclarait alors Bruno Le Maire sur France 5 début février. Il avait alors promis : « Il n’y aura pas de perdants », évoquant à nouveau le fameux guichet de réclamation.

Mais la mise en place de ce portail laisse sceptiques les associations ! La raison ? Le simulateur actuel ne permet pas aux potentiels nouveaux bénéficiaires de vérifier leur éligibilité sur la base de leurs revenus 2022.

À lire Ne faites plus cette erreur avec votre chargeur ça fait exploser votre facture d’électricité

Le simulateur officiel s’arrête, en effet, aux revenus 2021. Et ce sont, en fait les revenus de 2021 qui permettent l’envoi automatique des 5,6 millions de chèques énergie 2024.

Vous l’aurez compris, cela n’apporte aucune solution au problème des nouveaux foyers éligibles. Ils devront alors réclamer par eux-mêmes leur chèque énergie dans les prochains mois.