CAF: vos allocations bloquées dès le 8 avril si vous ne suivez pas cette règle

La CAF bloque toutes les allocations dès le 8 avril prochain. Voici la démarche à suivre pour continuer à bénéficier de vos aides.

© CAF: vos allocations bloquées dès le 8 avril si vous ne suivez pas cette règle

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Dès le 8 avril prochain, la CAF bloquera les aides aux allocataires qui ne respectent pas ces règles. Voici ce qu’il faut faire pour continuer à toucher vos allocations.

CAF: pourquoi ce blocage des aides ?

Tous les mois, la CAF vient en aide à des milliers de foyers dans le besoin. Les allocataires touchent ainsi leurs aides sociales à chaque début de mois. Celles-ci leur permettent de faire face aux dépenses du quotidien.

Cependant, pour éviter de voir leurs aides suspendues, les allocataires doivent rester attentifs aux demandes de la CAF. Par exemple, ils doivent suivre une règle importante avant le 8 avril. Sinon, ils pourraient ne pas recevoir leurs allocations.

À lire Chèque énergie: ces actions à faire absolument si vous ne l’avez toujours pas reçu

Cette mesure n’est autre que contrôle continu des ressources. Les allocataires doivent déclarer leurs ressources à la CAF pour continuer à toucher leurs aides sociales. Sans quoi, l’organisme n’effectue pas le versement.

Ce contrôle permet à la CAF se d’assurer que votre foyer a bel et bien besoin des aides. L’organisme sera aussi au courant des différentes prestations que vous touchez. Comme le RSA, les allocations familiales et les autres aides.

Dès le 8 avril, cette démarche sera donc importante pour que vous puissiez continuer à bénéficier des aides sociales. Ces contrôles des ressources sont assez fréquents de la part de la CAF.

Cela lui permet de mettre à jour vos aides et de s’assurer que tous les bénéficiaires ont bel et bien droit à leurs prestations. En effet, ce nouveau système permet aussi de lutter contre la fraude sociale. La CAF peut ainsi se rendre compte des personnes qui reçoivent les aides sans y être éligibles.

À lire Il achète son aspirateur 1,5 euro au lieu de 150 euros grâce à cette technique bien rodée

Le contrôle continu des ressources

Pour s’assurer de bien verser les aides sociales qu’aux personnes éligibles, la CAF effectue des contrôles continus des ressources. L’organisme d’aides sociales demande donc aux allocataires d’envoyer leur numéro fiscal ainsi que le numéro d’accès en ligne aux services des impôts.

Vous pouvez retrouver facilement ces informations sur votre avis d’imposition, ou de non-imposition. Vous devez les transmettre à la CAF avant le 8 avril prochain !

Pour cela, rien de plus simple, vous pouvez transmettre les informations à la CAF directement sur votre espace personnel. Soit sur le site de la CAF, soit sur son application mobile.

Vous allez ensuite dans la rubrique « Mes ressources » et vous remplissez le formulaire de la CAF. Si vous ne le faites pas dans les délais imposés par la CAF, celle-ci estime que vous refusez le contrôle de vos ressources. Par conséquent : la Caisse d’allocation familiale va tout simplement suspendre vos droits.

À lire CAF: ce virement arrive à la surprise générale les français concernés

Cette démarche est très importante pour garantir le maintien de vos aides sociales. Notamment le RSA, le revenu de solidarité active, la prime d’activité ou encore les allocations familiales.

Déclarer ses ressources permet aussi à la CAF de s’assurer que les aides sont bien distribuées. Et qu’elles sont conformes à votre situation réelle. En plus d’aider l’organisme à lutter contre les fraudes, cette démarche sert aussi les intérêts des bénéficiaires. Ces derniers peuvent ainsi profiter d’aides sociales qui répondent le mieux à leurs besoins.

Pour le système des allocations, le contrôle continu des ressources est un grand pas en avant. Il permet de lutter contre la fraude aux aides sociales de façon plus moderne et sûre. De plus, comme tout se fait sur le site de la CAF, cela facilite aussi les démarches pour les allocataires.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :