Ces nouvelles arnaques pour les automobilistes explosent en France ne vous faites plus avoir

Les arnaques visant les automobilistes se font de plus en plus courantes. Comment s'en protéger et éviter de tomber dans le piège ?

© Ces nouvelles arnaques pour les automobilistes explosent en France ne vous faites plus avoir

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

De nouveaux types d’arnaque apparaissent tous les jours. En Haute-Garonne, les automobilistes sont devenus la cible préférée des escrocs. Il faut rester prudent pour éviter de tomber dans leur piège.

Arnaque au billet de 50 euros

Une nouvelle arnaque bien ficelée fait de plus en plus de victimes. Le principe est simple. Les escrocs glissent un billet de 50 euros sous l’essuie-glace de la voiture.

L’automobiliste, après avoir démarré sa voiture se rend compte qu’il y a quelque chose sur son pare-brise. Pensant à un coup de chance, il descend pour récupérer son butin. Mais en réalité, cela va lui coûter bien cher.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

En effet, les arnaqueurs attendent de le voir descendre de la voiture pour se jeter derrière le volant et lui voler sa voiture. La victime n’a alors aucun moyen de rattraper les voleurs.

Selon Actu Toulouse, cette arnaque fait de plus en plus de victimes. Les services de police toulousains ont d’ailleurs lancé l’alerte sur les réseaux sociaux.

Mais cette arnaque au billet de 50 euros est loin d’être la seule. En effet, depuis quelque temps, une autre escroquerie visant les automobilistes a vu le jour. Celle du pneu crevé.

Depuis quelques jours, les forces de l’ordre de la région ont assisté à cette arnaque qui s’est mise en place sur le parking d’un supermarché de Beauzelle, en Haute-Garonne. Cette fois-ci, les clients du supermarché découvrent qu’ils ont un pneu crevé après avoir fait leurs courses.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Alors que la victime est en panique face à cette découverte, une personne s’approche d’elle, lui proposant de l’aide. Il s’agit en réalité d’un arnaqueur qui va profiter de cette situation.

Des équipes spécialisées

Lorsque la victime accepte l’aide de cet ange gardien sorti de nulle part, c’est là que l’arnaque prend tout son sens.

Un complice profite du fait qu’elle soit occupée à réparer son pneu pour voler la victime. Sac à main, portefeuille, carte bancaire, téléphone… toute chose de valeur qui traîne peut alors disparaître.

Il existe d’ailleurs une autre variante de cette arnaque. Lorsque les escrocs ne vont rien trouver à voler, ils vont directement demander à la victime de les dédommager financièrement pour leur aide.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

« Le public ciblé, comme pour l’arnaque au rétro, ce sont les personnes âgées ou les jeunes conducteurs, principalement les jeunes femmes d’ailleurs, entre 18 et 25 ans » précise une source policière à Actu Toulouse. « Des personnes potentiellement moins sûres d’elles au volant et plus vulnérables » précise-t-elle.

D’un autre côté, il y a aussi une autre arnaque qui fait aussi de nombreuses victimes, celle à la carte routière. Dans cette escroquerie, le voleur va discrètement surveiller la victime composer son code secret.

Il va ensuite faire mine de chercher une adresse en dépliant une carte routière devant la victime. Il profitera de cette minute d’inattention pour lui voler sa carte bleue. Ayant déjà en tête le code de la carte, il va pouvoir effectuer des achats et même retirer de l’argent.

Jusqu’à ce que la victime s’en rende compte et fasse opposition à sa carte.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

« Ce sont des équipes spécialisées qui opèrent par vagues, écument un endroit et disparaissent avant de se faire repérer » expliquent les policiers au média toulousain.

« Ce sont souvent des raids saisonniers, qui commencent aux beaux jours » précisent-ils.

Un enquêteur recommande donc de toujours faire attention à ses effets personnels. Et de ne pas hésiter à menacer d’appeler la police. « Une personne malhonnête partira toujours » explique-t-il.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :