Livret A, LEP ou PEL: cette situation à vite régulariser sous peine de grosse sanction

Vous ne pouvez pas ouvrir 2 livrets d'épargne similaires. Régularisez vote la situation de votre Livret A, sinon vous serez sanctionné.

© Livret A, LEP ou PEL cette situation à vite régulariser sous peine de grosse sanction

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, les citoyens peuvent détenir plusieurs solutions d’épargne différentes. Toutefois, les doublons sont interdits. Si vous avez, par exemple, un Livret A, vous n’êtes pas autorisé à en ouvrir un autre. Si vous avez plusieurs livrets d’épargnes similaires, régularisez votre situation sans attendre. Sinon, vous risquez une sanction des plus sévères.

Cette pratique interdite qui peut vous pénaliser

Il existe différentes solutions d’épargnes parmi lesquelles les Français peuvent choisir pour y déposer leurs économies. Le Livret A est le plus populaire, car il offre des avantages intéressants comme un taux de 3 % et aucun impôt sur votre argent.

Même si le Livret A se révèle particulièrement avantageux, vous ne pouvez en avoir qu’un seul. Pour cause, le Code monétaire et financier interdit formellement aux épargnants de détenir deux solutions semblables.

À lire Prendre le train gratuitement c’est totalement possible avec cette astuce

Voici ce que la Direction de l’information légale et administrative rattachée au Premier ministre déclare : « Les épargnants sont nombreux à détenir plusieurs livrets, comptes ou plans d’épargne réglementée du même type, parfois sans le savoir (ouverture de longue date d’un livret jeune par les parents, changement de banque, par exemple), alors que c’est interdit »

Cette mesure concernait uniquement le Livret A avant, mais se généralise à tous les livrets d’épargne actuellement. LEP, PEL, LDDS ou encore CEL, aucun ne se voit épargné.

Des contrôles réguliers et stricts seront mis en place pour s’assurer que chaque épargnant ne possède qu’un seul Livret A. Et cette mission se voit confiée aux banques. De lourdes sanctions menacent les personnes qui essaient de déroger à cette règle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il vaut mieux régulariser votre situation avant de se faire prendre. Il vous reste 2 mois.

Il vous reste 2 mois pour régulariser la situation de votre Livret A

Si vous avez des doublons de Livret A, LEP ou PEL, vous disposez de 2 mois pour régulariser votre situation. Une fois ce délai passé, si vous avez encore plusieurs livrets d’épargne similaires à votre nom, vous vous retrouverez sanctionné.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Même si vous ne vous croyez pas concerné par les doublons, il vaut mieux s’en assurer. Pour cela, contactez toutes vos banques pour vous informer sur vos solutions d’épargnes. S’il s’avère que vous avez plus d’un livret d’épargne, demandez immédiatement la fermeture des doublons.

Si vous vous faites épingler pour des doublons après ces 2 mois, vos comptes épargne se retrouveront soldés. La banque transfèrera votre argent dans un autre compte sans taux d’intérêt. Ainsi, vous ne pourrez plus bénéficier d’une augmentation sur les montants épargnés. Un gros désavantage sur vos économies et vos prévisions.

Pour s’assurer que les titulaires du Livret A ne disposent que d’un seul compte, les banques redoubleront de vigilance. Et les organismes bancaires travailleront en étroite collaboration avec l’administration fiscale.

Comment cela va-t-il se passer ? Lorsqu’un client demandera l’ouverture d’un Livret d’épargne la banque devra se référer à l’administration fiscale. Et ce, afin de s’assurer que la personne n’a pas déjà un livret de la même catégorie.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Si l’administration fiscale confirme que demandeur dispose d’un Livret A, la banque refusera automatiquement l’ouverture d’un autre compte. Vous ne pourrez alors pas profiter d’une solution d’épargne à taux avantageux.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :