LEP à 5%: critères et conditions pour ouvrir un livret d’épargne en 2024

Pour ouvrir un LEP, votre banque exigera plusieurs critères. Car il n'est accessible qu'aux épargnants aux revenus modestes

© LEP à 5% critères et conditions pour ouvrir un livret d'épargne en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Contrairement au Livret A, le Livret d’épargne populaire (LEP) n’est pas disponible pour tout le monde ! Seulement pour les personnes avec des revenus modestes. Il est aussi soumis à des conditions de ressources.

Voici les conditions d’ouverture du LEP

Cette année, le Livret d’épargne populaire (LEP) a battu tous les records. En effet, son taux de rémunération n’a jamais été aussi haut. Il a passé la barre des 6 %. Il fait bien mieux que le Livret A et le LDDS qui rapportent 3 % d’intérêts.

Voilà qui ne peut que soulager le quotidien des épargnants en cette période d’inflation. Toutefois, ce livret n’est toujours pas connu ! En effet, il y a encore des Français éligibles, qui ignorent son existence…

À lire Alerte info: mauvaise nouvelle 2 millions de Français vont devoir changer d’adresse

Selon la Banque de France, 15 millions de personnes pourraient en ouvrir un. Mais il n’y a que 9 millions de personnes qui y ont souscrit. Mais grâce à son taux de 6 %, il a gagné en popularité.

Surtout en mai 2023 où 52 % des personnes ont déposé un dossier pour en ouvrir un. Contre 37 % fin 2021. Ainsi, c’est plus de 8 millions de Français qui ne savent pas qu’ils remplissent les critères pour en ouvrir un.

Si le LEP plait autant, c’est parce qu’il a plusieurs avantages. Comme l’absence d’impôts et de prélèvements sociaux. Mais aussi le plafond intéressant qui est donc passé à 10 000 euros. Vous pouvez aussi piocher dans votre épargne à tout moment

Mais attention ! Ce ne sont pas tous les Français qui y sont éligibles. Pour profiter du meilleur bouclier anti-inflation pour l’épargne, il faut que le revenu fiscal de référence ne dépasse pas un certain montant lors de l’année précédente.

À lire Retraite Agirc-Arrco: mauvaise nouvelle confirmée pour les virements de juin

En 2024, il y a du changement ! Pour une personne seule, le revenu doit donc être à moins de 22 419 € euros pour l’année n-1 ou n-2. Pour un couple, il doit être inférieur ou égal à 34 393 euros pour l’année n-1 ou n-2. Ainsi, ce sont 18.6 millions de Français qui ont profité des avantages du LEP.

Un taux qui baisse

Lors de l’ouverture d’un LEP, il faut déposer au minimum de 30 €. Les épargnants peuvent donc faire des retraits à gogo. Mais il y a une condition : celle de garder un solde positif sur le compte.

Oui mais voilà… Il y a une mauvaise nouvelle ! Car le taux de rendement du LEP va baisser ! Il ne sera plus à 6 % au mois de février. Malgré cette baisse, il reste un produit d’épargne intéressant pour ceux qui peuvent en bénéficier.

Le taux à 6 % était merveilleux, mais cela fut de courte durée… Parce qu’il va baisser au mois de février en raison de la chute de l’inflation à 4,2 %.

À lire Chèque énergie: la date officielle de réclamation si vous ne l’avez pas reçu

Suite à la proposition du gouverneur de la Banque de France, le Ministère de l’Economie a choisi de ramener le taux du LEP de 6 % à 5 % pour les six prochains mois. Une nouvelle moins décevante. Car il reste tout de même au-dessus du seuil de l’inflation.

Voilà qui rassure celles et ceux qui épargnent. Mais aussi les personnes qui souhaitent en ouvrir un. Cela est possible pour celles qui ont perdu leur travail. Celles qui ont une activité réduite, ou un congé sabbatique.

L’autre exception est la déduction fiscale qui entraîne une baisse de revenus imposables. L’État fait tout son possible pour que le LEP soit uniquement pour les ménages aux revenus modestes.

Enfin, la dernière condition pour ouvrir un LEP est d’être majeur, et de vivre en France.

À lire Automobilistes: cette priorité trop souvent oubliée qui coute 135 euros d’amende