Carburants: très mauvaise nouvelle pour tous les automobilistes les prix repartent à la hausse

L’inflation touche tous les aspects de la vie des Français. Les automobilistes sans voix face à la hausse des prix des carburants.

© Carburants très mauvaise nouvelle pour tous les automobilistes les prix repartent à la hausse

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En France, l’inflation prend des proportions démesurées. Il devient de plus en plus dur, pour les familles françaises, de subvenir pleinement à leurs besoins. Après le gaz, l’électricité et même les produits de première nécessité, c’est au tour des carburants. Une très mauvaise nouvelle pour les automobilistes qui doivent mettre les bouchées doubles pour parvenir à payer leur essence.

Les prix des carburants augmentent en flèche

Les automobilistes français ne dorment plus sur leurs deux oreilles depuis quelques mois. Pour cause, les prix des carburants ne cessent de fluctuer et aucune réelle solution n’est envisageable.

En à peine, les prix de l’essence ont encore augmenté. Même si ce n’est pas une grosse surprise, cela met quand même à mal les nerfs des automobilistes.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Les automobilistes constatent une hausse importante des prix des carburants actuellement. Et ce, à la hauteur d’environ 1 centime par litre. Une valeur des plus insignifiantes à première vue, mais qui peut faire une grande différence pour les automobilistes qui prennent régulièrement leur voiture.

Le litre d’essence SP95-10 coûte 1,8481 euro aujourd’hui. Quant au SP95, il est en ce moment vendu à 1,8793 euro au litre. Le prix du SP98 approche dangereusement des 2 euros avec un prix de 1,9312 euro par litre en mars 2024.

Il faut toutefois garder en tête que les prix de l’essence sont plus bas que ceux de l’année dernière. En 2023, le SP98 coûtait 1,9389. LE SP95-10 et le SP98 sont en baisse de 2,2 % et de 2,3 %. Cela peut jouer en faveur des prix des carburants si cette tendance se poursuit en 2024.

Les automobilistes qui conduisent des véhicules à essence font face à un grand désarroi. Cependant, ceux qui roulent en diesel peuvent encore se la couler douce pour le moment. En effet, les prix du gasoil baissent depuis quelques semaines.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

Le prix à la pompe passe de 1,83 à 1,8162 euro au litre. Mais il ne faut pas se réjouir trop vite, nul ne sait quand cette tendance se retrouvera inversée.

Une raffinerie française ferme ses portes

Généralement, la hausse des prix des carburants s’explique par l’augmentation des prix du baril de pétrole. Mais cette année, ce n’est pas le cas, et c’est d’autant plus étrange. En effet, le baril de pétrole de Brent est de 1,10 dollar moins cher.

Une autre raison pourrait expliquer l’explosion des prix des carburants : la fermeture de la raffinerie de Donges.

Cette raffinerie se retrouve en arrêt total depuis le 20 février dernier. Et ce, à cause de nombreuses fuites constatées sur la tuyauterie. Selon la direction de l’entreprise, « l’arrêt des installations a été décidé par les équipes de la raffinerie afin de réaliser des réparations nécessaires consécutives à des corrosions sur une unité et à un bouchage sur une seconde ».

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

Traduction : d’importants travaux de réparation et de maintenance sont à l’origine de l’arrêt de la raffinerie. Et il faudra compter au moins un mois pour espérer la réouverture. D’ailleurs, il semblerait que l’équipe doit refaire plus de 32 000 km de tuyauterie. Une mauvaise nouvelle pour les prix des carburants.

Si l’arrêt de la raffinerie de Donges constitue réellement l’une des causes de la flambée des prix de l’essence, cela ne se règlera pas bientôt. Il faudra rester patient et chercher des alternatives pour payer les carburants moins chère si possible.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :