Permis de conduire: mauvaise nouvelle 3 français sur 4 ne peuvent toujours pas l’avoir

Depuis plusieurs jours, les Français possèdent le permis de conduire en version dématérialisée. Cependant, un grand nombre n'y a pas accès.

© Permis de conduire mauvaise nouvelle 3 français sur 4 ne peuvent toujours pas l'avoir

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le permis de conduire change de formule. Depuis plusieurs jours, les Français peuvent en bénéficier sur leur téléphone en format dématérialisé. Cependant, un grand nombre d’entre eux n’y a toujours pas accès.

Le permis de conduire évolue

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, plusieurs changements affectent le permis de conduire en France. Tout d’abord, l’âge minimum pour passer le permis est abaissé à 17 ans.

Cette loi, votée par Elisabeth Borne, permet aux jeunes conducteurs de commencer à conduire plus tôt. En 2023, l’ancienne Première Ministre a élaboré un plan pour permettre aux jeunes de pouvoir passer le permis avant leurs 18 ans.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

En effet, le 20 juin dernier, elle avait fait part de la bonne nouvelle à Brut. « À partir de janvier 2024, on pourra passer le permis de conduire à partir de 17 ans et conduire à partir de 17 ans », avait-elle fait savoir.

Et d’ajouter que cette mesure serait « un vrai plus » notamment pour les jeunes en apprentissage. De plus, pour accompagner les jeunes, une aide de 500 euros a été versée aux apprentis pour financer leur permis.

Alors que les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, Elisabeth Borne a promis de se montrer « très attentive sur le niveau demandé ». Et ce, pour obtenir le permis.

Le gouvernement envisage d’ailleurs de faire passer une visite médicale tous les 15 ans. Une mesure, qui, si elle entrait en œuvre, s’appliquerait tous les 15 ans.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Une dématérialisation du précieux sésame

Le 14 février dernier, BFMTV a annoncé que trois millions de personnes ont téléchargé l’application France Identité. Le fort afflux de nouveaux utilisateurs a d’ailleurs causé des problèmes techniques à l’application.

Sur X, France Identité avait tenu à rassurer les Français. « Nous rencontrons quelques soucis dus à l’important afflux de connexions ! Nos équipes travaillent activement pour améliorer la fluidité de la connexion », ont-ils écrit.

L’engouement pour l’application se veut lié à l’annonce officielle de la dématérialisation du permis de conduire. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait ainsi affirmé que la numérisation du document était désormais possible sur tout le territoire.

Auparavant, seuls les départements du Rhône, des Hauts-de-Seine et de l’Eure-et-Loir pouvaient y avoir accès. Seulement, de nombreux utilisateurs ont donc tenté de réaliser cette démarche, en commençant par télécharger l’application France Identité.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Très vite, l’application a donc été classée en tête des téléchargements sur l’App Store d’Apple. Initialement, France Identité se voulait limitée à un certain nombre d’utilisateurs et il y avait une liste d’attente pour y accéder il y a quelques mois.

Cependant, elle est bel et bien disponible librement pour tous depuis septembre sur l’App Store et le Google Play Store. Pourtant, de nombreux Français n’y ont pas encore accès.

Les Français privés de permis de conduire

La révolution numérique prévue en 2024 se veut en marche. Après une phase d’essai dans quelques départements, le permis de conduire numérique se dit prêt à être généralisé à tous les conducteurs ayant réussi leur examen de conduite.

Cependant, pour convertir son ancien permis en format numérique, il faut posséder un document que beaucoup de Français n’ont pas encore. Et c’est là que le bas-blesse.

À lire CAF: cette aide de 200 euros pour vous aider à trouver un job cet été

La première étape pour obtenir son permis de conduire dématérialisé est de télécharger l’application France Identité sur son smartphone Android ou iPhone. Mais pour utiliser toutes les fonctionnalités de l’application, il y a un prérequis.

En effet, il se veut nécessaire de numériser sa carte nationale d’identité sur France Identité. Cependant, seules les cartes d’identité électroniques, émises depuis l’été 2021, le permettent.

Sans cette carte, l’accès aux différentes fonctionnalités de France Identité se voit refusé. Et ce, y compris le Portefeuille pour stocker les documents d’identité dématérialisés comme le permis de conduire.

Actuellement, environ 25 % des Français, soit environ 17 millions de personnes, possèdent une carte d’identité électronique. Cela signifie que les 75 % restants ne peuvent pas accéder à toutes les fonctionnalités de France Identité.

À lire Cette pièce de 2 centimes d’euro peut vous rapporter jusqu’à 5 000 euros

Parmi eux, les conducteurs ne peuvent pas entamer les démarches pour obtenir leur permis de conduire numérique. Il est donc crucial de posséder une carte d’identité électronique, plus sécurisée et conçue pour faciliter les démarches administratives.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :