Permis de conduire: cette grosse amende si vous klaxonnez n’importe comment

En France, ceux qui possèdent leur permis de conduire ont le droit de klaxonner. Mais gare à vous si vous le faites à mauvais escient.

© Permis de conduire cette grosse amende si vous klaxonnez n'importe comment

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Lorsque vous passez le permis de conduire, vous êtes soumis à des règles en ville, mais aussi sur la voie rapide. Cependant, si vous utilisez le klaxon à mauvis escient, vous vous exposez à une lourde amende.

Le permis de conduire à 17 ans devient une réalité

La Première ministre Élisabeth Borne a annoncé, au mois de juin 2023, une décision majeure. À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les jeunes âgés de 17 ans pourront obtenir leur permis de conduire de catégorie B.

Cette initiative, inscrite dans le cadre du Plan interministériel sur la jeunesse, a pour objectif de renforcer l’indépendance des jeunes. En particulier ceux vivant dans des régions éloignées des centres urbains où les transports en commun sont limités.

À lire CAF: les démarches à suivre en cas de gros soucis sur vos aides ou allocations

Philippe Nozières, président de l’association 40 millions d’automobilistes, a souligné dans Le Parisien l’importance de cette mesure pour les jeunes actifs. « Un certain nombre de jeunes travaillent avant l’âge de 18 ans, ils ont besoin de pouvoir se déplacer », a-t-il confié.

Cependant, l’obtention du permis à 17 ans se veut donc assortie de règles strictes. Telles qu’un permis de conduire probatoire de trois ans avec un disque « A » pour les conducteurs en apprentissage, un crédit initial de 6 points sur 12.

Mais aussi des restrictions comme une vitesse maximale de 110 km/h sur autoroute. Et ce, dans le but d’assurer une progression prudente et sécurisée.

Des nouveautés par dizaine

Il se veut aussi important de souligner que cette mesure vise à garantir la sécurité routière. Et non à encourager les accidents de la route ou les retraits de points sur le permis de conduire.

À lire La meilleure technique pour exterminer toutes les punaises de lit présentes chez vous

Néanmoins, cette réforme suscite des inquiétudes. Notamment chez les auto-écoles qui se voient déjà confrontées à une forte demande.

La question des ressources nécessaires pour accueillir ces nouveaux candidats se pose donc. De même que celle du coût des assurances, souvent élevé pour les conducteurs de moins de 25 ans.

Selon Le Parisien, environ 600 000 à 800 000 nouveaux candidats pourraient s’inscrire au permis de conduire en 2024. Ce qui soulève des interrogations sur la capacité du système à absorber cette demande supplémentaire.

Cependant, si certaines règles ont changé, d’autres n’ont pas bougé. C’est le cas du klaxon, qui, utilisé à mauvais escient, pourrait vous coûter une lourde amende.

À lire CAF: ces 4 aides peu peuvent vous rapporter gros et beaucoup y ont droit

Utiliser le klaxon à mauvais escient peut vous coûter cher

Le son strident des klaxons devient vite agaçant en voiture. Et ce, surtout lorsque certains automobilistes, coincés dans les embouteillages, pensent pouvoir résoudre la situation en abusant de leur avertisseur sonore. Et cela peut vous couter cher sur votre permis de conduire.

Effectivement, klaxonner n’a jamais fait avancer les voitures plus rapidement. Au contraire, cela ne fait qu’ajouter du stress à une situation déjà difficile.

Malheureusement, bon nombre de conducteurs ignorent ou feignent d’ignorer que l’utilisation du klaxon n’est pas appropriée dans les embouteillages, malgré les dispositions claires du Code de la route. Ces derniers prévoient donc des sanctions sévères sur votre permis de conduire pour ceux qui enfreignent la loi.

En effet, à travers les articles R416-1, R416-2 et R416-3 du permis de conduire, le Code de la route distingue l’usage du klaxon en agglomération et en dehors. En ville, l’avertisseur sonore ne doit se voir utilisé que pour signaler un danger imminent.

À lire Banques: très bonne nouvelle ces frais bancaires supprimés

Hors des zones urbaines, le klaxon ne devrait se voir utilisé que pour donner des indications aux autres conducteurs. Par exemple avant de prendre un virage sans visibilité, comme on peut en rencontrer sur les routes de montagne.

Sachez que tous comportements agressifs au volant, peuvent d’ailleurs créer des situations dangereuses sur la route. Ils sont passibles d’une contravention de 2ᵉ classe.

Cela équivaut à une amende de 35 euros. Et elle peut s’élever à 75 euros en cas de majoration (paiement au-delà de 45 ou 60 jours selon les cas).

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :