Le permis de conduire voiture ou moto gratuit et vous pouvez aussi en profiter

Découvrez comment le permis de conduire moto devient accessible à tous grâce au CPF qui offre une prise en charge allant jusqu'à 5 000 euros.

© Le permis de conduire voiture ou moto gratuit et vous pouvez aussi en profiter

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Vous voulez passer votre permis de conduire moto ? Depuis son entrée sur le Compte Personnel de Formation (CPF), le permis moto connaît une popularité en hausse et fait de l’ombre au traditionnel permis B. Avec plus de 7 000 dossiers déposés en à peine un mois, les français ne veulent pas passer à côté de cette belle affaire.

Le permis Moto arrive sur le CPF

C’est officiel. Le début de l’année 2024 a été marqué par une véritable ruée vers les permis moto. Désormais éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF), comment ne pas profiter de cette affaire ?

De plus en plus de Français laissent s’épanouir leur passion pour la moto, non seulement pour leurs trajets quotidiens mais aussi pour les escapades en vacances. Le permis de conduire moto, à présent accessible via le CPF, a ouvert la voie à un engouement généralisé.

À lire CAF: la mauvaise nouvelle est tombée pour les versements du RSA, APL et allocations

Pour beaucoup, la moto représente une option audacieuse et libératrice aux embouteillages. Mais ce n’est pas tout. Elle permet aussi d’avoir une expérience de conduite unique.

De plus, l’idée de sillonner les routes de campagne ou les paysages côtiers à moto pendant les vacances séduit de nombreux aventuriers en quête de liberté et de sensations fortes. Et oui, car la moto devient bien plus qu’un simple moyen de transport.

De nombreux français en profitent donc pour réaliser leur rêve. Quoi de mieux que de passer son permis de conduire moto sans dépenser 1 € grâce au CPF ?

En seulement un mois, le CPF a reçu plus de 7 000 demandes de permis. Ce n’est donc pas rien.

À lire Compteur Linky: l’astuce pour vérifier que vous ne payez pas pour votre voisin

Pour le moment, le CPF a récolté une somme colossale de 7 millions d’euros. Ce chiffre de fou place ainsi le permis deux roues en tête des certifications les plus recherchées sur le site.

Et pour cause… Il rivalise même avec le permis de conduire pour une voiture. Cette ascension fulgurante est aussi appuyée par la loi du 21 juin 2023. Elle met en avant le rôle crucial du permis A1 dans l’intégration du monde du travail pour les jeunes.

Un permis de conduire accessible à tous

Bonne nouvelle donc ! Grâce à son arrivée sur le CPF, l’accès au permis moto n’a jamais été aussi simple. C’est pareil pour le permis de conduire voiture !

Avec une prise en charge financière pouvant atteindre jusqu’à 5 000 euros, le rêve de conduire une moto devient une réalité pour de nombreux Français. Le top, vous ne trouvez pas ?

À lire Ces modèles de voitures ne pourront bientôt plus rouler dans Paris

Que vous aspiriez au permis A1 pour les petites cylindrées ou au permis A2 pour les plus puissantes, le CPF couvre une bonne partie des frais. Il rend ainsi le permis de conduire deux roues accessible à tous.

Cette initiative a déjà porté ses fruits. Avec près de 80 % des permis motos délivrés en 2024 financés par le CPF, elle marque une augmentation considérable par rapport aux années passées.

Mais attention. L’engouement pour le permis moto financé par le CPF ne passe pas inaperçu. Sans surprise.

De ce fait, les autorités pourraient envisager une régulation accrue. Face à cette ruée vers le permis de conduire deux roues, l’État français évoque la possibilité de réguler davantage l’accès au CPF pour le permis moto.

À lire Ce célèbre animateur de TF1 veut voler la place de Denis Brogniart dans Koh-Lanta

Concrètement ? Une idée sur la table consiste à introduire un reste à charge sur chaque achat de formation avec le CPF. Si cette mise à jour est votée, elle pourrait alors impacter de nombreux futurs motards. Ne tardez donc pas trop.

Si vous voulez passer votre permis de conduire moto, profitez vite de cette belle opportunité. En effet, le futur de cette aide dépendra de la manière dont les autorités choisiront de réguler cette demande croissante. Affaire à suivre donc…

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :