L’astuce géniale pour passer le permis moto gratuitement en 2024

Si vous envisagez de passer votre permis moto en 2024, sachez qu'il existe un moyen de le faire sans débourser un seul centime.

© L'astuce géniale pour passer le permis moto gratuitement en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le permis moto, accessible à tous ? À compter du 11 janvier 2024, il sera possible de se former pour passer ledit permis de conduire sans avoir à payer de votre poche.

Le permis de moto fait de nombreux adeptes

Lorsque l’on a 17 ans, le permis voiture est souvent le premier auquel on pense lorsque l’on souhaite être indépendant. En effet, la voiture semble être indispensable tandis que le permis moto relève davantage de la passion.

Cependant, le nombre de personnes qui passe le permis moto progresse d’année en année. Il faut dire que ce précieux sésame peut vous offrir de nombreux avantages.

À lire CAF: la meilleure technique pour changer votre mot de passe et continuer à toucher vos allocations

Pour l’obtenir, il faut avoir validé trois étapes cruciales. La première consiste à obtenir un code de la route adapté aux motos, qui ressemble à celui du permis de conduire classique.

Ensuite, il faut s’entraîner en prenant des leçons sur un plateau dédié à l’entraînement, avec un instructeur spécialisé. Enfin, une fois que vous êtes à l’aise, place à la circulation.

Contrairement à la voiture, qui reste un indispensable pour se rendre à son travail, faire ses courses ou encore amener ses enfants à l’école, le permis A est moins pratique. Pourtant, il peut faciliter grandement vos déplacements.

Dans les grandes agglomérations, rouler en deux-roues vous épargnera les embouteillages. Cela vous permettra de vous garer plus facilement en ville.

À lire Ce papa d’un enfant autiste refuse l’aide de sa sœur qui vient de toucher 72 millions € à l’EuroMillions

Un examen moins coûteux

Le tarif d’un permis moto dépend tout d’abord de la puissance du deux-roues que vous envisagez d’acquérir. Plus l’engin est puissant, et plus la formation sera longue et coûteuse.

En France, le permis A1 donne accès à des motos d’une cylindrée maximale de 125 cm³ et d’une puissance de 11 kW. Le permis A2 porte la puissance autorisée à 35 kW, avec un rapport puissance/poids ne dépassant pas 0,2 kW/kg.

Enfin, le permis A donne accès aux motos les plus puissantes, jusqu’à 73,6 kW. Il ne nécessite donc qu’une formation complémentaire de sept heures, sans examen.

Avant de pouvoir se présenter à l’examen pratique du permis A2, la réglementation impose au minimum 20 heures de conduite (8 heures en plateau et 12 heures en circulation). Mais aussi une heure d’évaluation, soit 21 heures au total.

À lire Ces maillots de bain pas chers et trop stylés cartonnent chez Decathlon

La plupart des moto-écoles proposent un forfait pour un prix entre 600 et 1 300 €. Ce tarif permis moto inclut notamment 20 heures de conduite avec un moniteur. La formation à l’examen du Code de la route.

Depuis le 1ᵉʳ mars 2020, l’épreuve théorique motocyclette (ETM) se dit différente du code pour le permis voiture. L’heure de conduite supplémentaire a un coût généralement compris entre 40 et 55 € l’unité.

Financer son permis moto à 100 %

Dans quelques jours, le 11 janvier, les passionnés de moto verront leurs cœurs s’emballer avec l’annonce officielle de la possibilité de passer le permis de conduire moto A2 gratuitement. Cela est rendu possible grâce au CPF (compte personnel de formation).

Cette avancée découle de la loi du député Houlié, adoptée en juin 2023. Ce dernier s’est distingué en décembre dernier en participant à une opération Père Noël motards, défilant déguisé en Père Noël sur sa Yamaha.

À lire Aides CAF: ces allocataires concernés par un nouveau bonus de l’AAH

Dans l’objectif de rendre la pratique de la moto plus accessible, ce dernier a donc instauré cette loi permettant d’utiliser le CPF pour obtenir tous les permis terrestres. Y compris le permis A2 pour les motards.

Pour bénéficier de cette opportunité, les aspirants motards devront simplement se rendre sur le site officiel du gouvernement, moncompteformation.gouv.fr. Ils devront créer un espace personnel. Ensuite, il faudra choisir le permis à financer pour enclencher la procédure.

À partir du 11 janvier, les auto-écoles pourront également commencer à intégrer leurs formations au catalogue EDOF et à prendre en charge les dossiers des candidats. Les inscriptions pourront donc débuter dès cette date.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :