Prime pouvoir d’achat: les critères et les dates pour récupérer cette aide de 3000 euros

Instaurer pour mettre du beurre dans les épinards, découvrez comment toucher la prime pouvoir d'achat avec votre entreprise !

© Prime pouvoir d'achat les critères et les dates pour récupérer cette aide de 3000 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En ce début d’année 2024, certains ménages souffrent toujours de l’inflation. Pour aider vos finances à aller mieux, le gouvernement propose toujours la prime pouvoir d’achat. Découvrez comment l’obtenir…

Un début d’année marqué encore par l’inflation

Malgré le passage à la nouvelle année, les dépenses sont toujours aussi chères. La mauvaise nouvelle est d’ailleurs tombée, le bouclier tarifaire sur l’électricité, c’est terminé. Le tarif réglementé de vente de l’électricité augmentera de 8,6 %, au 1ᵉʳ février, par rapport au tarif de base appliqué en août 2023. Aucune prime n’est pour l’instant prévue.

Et il n’y a pas que l’énergie qui va flamber cet hiver. Certaines denrées en supermarché vont aussi revoir leur prix à la hausse. C’est le cas par exemple de l’huile d’olive. Mais aussi (mauvais pioche pour les fans) des tablettes de chocolat !

À lire Ces modèles de voitures ne pourront bientôt plus rouler dans Paris

En 2024, votre tablette préférée risque sérieusement de vous coûter cher. Et ce, en raison du coût du cacao. Il s’agit de la matière première pour fabriquer le chocolat. Et celle-ci connait une hausse des prix sans précédant ces derniers temps. En un an, la tonne a augmenté 60 %.

Pour réussir à boucler les fins de mois difficiles, les Français vont donc devoir trouver des solutions. Baisser le chauffage en journée par exemple sinon en l’absence de prime vous risquez de payer beaucoup plus cher. Ou bien se tourner vers les enseignes discount qui propose de booster le pouvoir d’achat.

Pour aider les ménages fragiles à surmonter le coût des dépenses, le gouvernement met aussi en place des aides. Comme le chèque carburant ou encore, le chèque énergie. D’ailleurs, dépêchez-vous de le dépenser avant le 31 mars, car après cette date butoir, il ne sera donc plus possible d’en profiter.

D’autres aides pour récupérer du pouvoir d’achat sont aussi proposées. C’est le cas de la bien nommée prime pouvoir d’achat. Connue aussi sous le nom de « prime Macron », elle avait vu le jour en 2018 suite aux réclamations des Gilets Jaunes.

À lire Ce célèbre animateur de TF1 veut voler la place de Denis Brogniart dans Koh-Lanta

Comment toucher la prime pouvoir d’achat ?

Cette prime partage de la valeur (PPV) est attribuée sous certaines conditions. Cette aide diffère de la prime Macron en cela qu’elle s’adresse à tous les employés qui ont conclu un accord d’entreprise ou collectif avec leur société.

Leur salaire ne doit pas dépasser trois fois le montant du Smic. Et ces derniers doivent travailler dans une entreprise de moins de 50 employés. Cette aide, exonérée de cotisations et contributions sociales, est versée chaque année avant le 31 décembre.

À partir du mois de décembre, il est possible de distribuer deux primes de manière annuelle. Elles peuvent être réparties en jusqu’à quatre versements. Et le montant de celle-ci est plutôt intéressant.

En effet, le montant de la PPV peut aller de 3 000 euros, extensible à 6 000 euros selon l’accord passé avec l’employeur.  Vous l’avez compris, cette prime se négocie donc par contrat et doit être débattue au sein de l’entreprise qui embauche.

À lire Ce geste anodin que tout le monde fait avec sa voiture peut vous couter 1500 euros d’amende

Comme le mentionne un texte sur le site économie.gouv.fr : « Cet accord définit notamment la date d’appréciation de la valeur de l’entreprise. Ce qui constitue le point de départ de la durée de trois ans du plan et la date. Trois ans plus tard, d’appréciation de la valeur de l’entreprise permettant de calculer le taux de variation, ainsi que la ou les dates de versement de la prime ».

Voilà en tout cas une mesure avantageuse pour le pouvoir d’achat. Attention toutefois, la prime partage de la valeur ne peut, en aucun cas, se substituer au salaire. Celle-ci vient en plus d’une juste rémunération.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :