Cette aide de 200 euros que les retraités oublient souvent de réclamer

Il y a une aide de 200 euros par mois que les retraités oublient souvent de réclamer, tout savoir pour ne plus jamais l'oublier !

© Cette aide de 200 euros que les retraités oublient souvent de réclamer

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les aides sociales sont cruciales pour certains groupes de la société. Pourtant, cette aide de 200 euros et souvent oubliés par les retraités. Voici ce qu’il faut retenir.

Cette aide de 200 euros que les retraités oublient

Une fois qu’ils quittent la vie active, les retraités voient leurs revenus baisser. Ce qui engendre aussi une baisse de leur pouvoir d’achat.

En cette période d’inflation, cela peut impacter leur mode de vie de manière considérable. Surtout que les personnes âgées peuvent avoir des dépenses de santé plus importantes.

À lire Toutes les aides financières pour payer son loyer, son permis ou ses études

Cependant, il existe de nombreuses aides sociales pour les soutenir au quotidien. Ces aides sont essentielles pour qu’ils puissent faire face aux dépenses qu’ils ont.

Mais certains ignorent parfois leurs droits. Ainsi, certaines aides ne sont pas réclamées ! C’est le cas de cette allocation de la CAF qui n’a pas été réclamée par près de 300 000 retraités, en 2023.

Pourtant, cette aide de 200 euros pourrait faire la différence en fin de mois ! Il s’agit de l’Aspa. Avant 2006, cette aide s’appelait le minimum vieillesse.

Depuis, le gouvernement l’a rebaptisé Allocation de solidarité aux personnes âgées. Son objectif reste tout de même le même : assurer un minimum de revenu pour les seniors.

À lire Le permis de conduire bientot obligatoire pour s’inscrire sur Tinder

« 321.200 personnes se situent sous le plafond de ressources pour une personne seule (et sont donc éligibles selon les données fiscales) mais n’ont pas recours au minimum vieillesse, soit un taux de non-recours estimé à 50 %«  explique une étude de la Drees sur les retraités.

Le taux de non-recours à cette aide de 200 euros était donc déjà important en 2016. Et depuis, le gouvernement ne semble pas avoir trouvé de solution !

Comment en bénéficier ?

Selon l’étude de la Drees, 57 % des retraités âgés de plus de 85 ans ne souscrivent pas à cette aide. Pourtant, elle pourrait être très utile en cette période d’inflation !

En effet, elle peut aider les personnes âgées à améliorer leurs conditions de vie. Cette allocation permet donc d’obtenir une rémunération aussi importantes que certains salariés. Ce qui peut faire une vraie différence.

À lire Leroy Merlin: ne faites plus ces 5 choses ça rend fou de rage les vendeurs

Mais qui a le droit à cette aide de 200 euros ? Il s’agit d’une prestation sociale accordée aux retraités qui ont de faibles ressources et vivant en France.

Le montant de cette aide se calcule selon certains critères. Comme les ressources de la personne ainsi que la composition de son foyer.

L’année dernière, le montant de l’Aspa s’élevait à 961,08 euros pour une personne vivant seule. Un couple de retraité peut toucher près de 1492 euros.

D’ailleurs, sachez que les montants ont augmenté en ce début d’année. « Les montants de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) sont revalorisés chaque 1ᵉʳ janvier. » précise le site du service public.

À lire Ces 3 signes du zodiaque sont les plus honnêtes ils ne savent pas mentir

Les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent demander cette aide de 200 euros. Des conditions de revenus s’appliquent ensuite pour déterminer le montant de votre allocation.

Pour toucher cette aide sociale, il faut en faire la demande. Votre dossier doit comprendre un formulaire rempli ainsi que les pièces justificatives demandées. Vous devez ensuite vous rapprocher des organismes sociaux en charge. Comme votre caisse régionale Assurance retraite ou auprès de la Cavimac.

Sachez que les seniors peuvent aussi profiter d’autres aides sociales. En effet, il y a l’allocation personnalisée d’autonomie par exemple, ou encore l’allocation supplémentaire d’invalidité.

Les seniors peuvent aussi réclamer des aides ménagères ou des prises en charge pour les repas. Il suffit de répondre aux conditions d’éligibilité pour pouvoir en bénéficier.

À lire Il perd son permis de conduire et son emploi à cause d’un homonyme

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :