Vous perdez 110 euros par mois à cause des aides financières CAF et autres non demandées

Chaque mois, vous passez à côté de 110 euros par mois, car vous ne demandez pas toutes les aides financière que vous pouvez toucher

© Vous perdez 110 euros par mois à cause des aides financières CAF et autres non demandées

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

En cette période d’inflation, toute prime versée par l’Etat est bonne à prendre, en cas d’éligibilité. Pourtant, de nombreux foyers oublient de réclamer des aides financières et vous perdez 110 euros par mois, alors qu’ils y ont droit !

L’État débloque de nombreuses aides financières

Pour aider les Français en situation de précarité, l’Etat a mis en place plusieurs aides financières.  Elles permettent donc de joindre les deux bouts. Il y a donc la Prime alimentaire, le chèque énergie. Mais aussi la prime d’activité.

La CAF débloque aussi des aides financières sous condition. Comme l’AAH si vous êtes en situation de handicap, avec des revenus faibles. Ou encore les allocs’ familiales et bien d’autres encore.

À lire Vacances d’été: la technique imparable pour réserver des hôtels beaucoup moins cher

Oui mais voilà… Si des personnes mal intentionnées profitent des allocations de l’Etat alors qu’elles ne sont pas éligibles, d’autres les oublient ! Eh oui ! Plusieurs foyers modestes oublient de réclamer les montants qui leur sont dus.

Au total, le montant de l’ensemble des aides sociales qui ne profitent à personne est estimé à 10 milliards d’euros ! C’est énorme ! D’autant plus que ces aides financières pourraient aider le quotidien des personnes éligibles !

Sachez que les personnes qui en sont bénéficiaires ne demandent pas ces minimas sociaux. Cela peut être le cas des salariés, fonctionnaires. Mais aussi des retraités, chômeurs. Et même les étudiants qui peuvent toucher la prime d’activité par exemple.

Selon l’Observatoire des non-recours aux droits et services, il y a chaque année, « plus d’un tiers des Français éligibles à des aides sociales n’en bénéficient pas« .

À lire CAF: bonne nouvelle vous allez pouvoir toucher cette aide sociale plus longtemps

Mais alors la question se pose, quelles sont ces aides financières qui ne sont pas réclamées ? Il y en a plusieurs. Comme le RSA, l’alloc de rentrée scolaire, les APL et bien d’autres encore.

Elles permettent d’aider à la conso, au logement, ou à régler les factures de gaz par exemple.

Pourquoi les foyers oublient de réclamer leurs aides ?

Vous l’avez donc compris, il y a encore beaucoup trop d’aides financières qui existent en France, et qui restent dans les caisses de l’Etat, alors qu’elles pourraient servir.

Nos confrères de Journal du Net rappellent que certaines sont aussi « attribuées par les collectivités. Comme la commune, le département ou la région. »

À lire Vacances: cette lourde amende si vous ramassez des coquillages à la plage

Il y a plusieurs facteurs qui expliquent que les Français ne réclament pas leurs aides. Dans un premier temps, il y a la méconnaissance de l’existence de ces dispositifs.

Des personnes ignorent qu’elles peuvent bénéficier des aides financières. D’autres ignorent les démarches à suivre. Enfin, certains ménages redoutent la complexité des épreuves administratives pour finaliser le dossier.

Quel dommage ! La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) en a dit plus ! Elle estime que 50 % des personnes éligibles au minimum vieillesse ne le demandent pas.

Et ce chiffre grimpe même à 34 % pour le RSA. Et à 35 % pour l’assurance chômage. Soit des millions de personnes qui ne demandent toujours pas les milliards d’euros auxquels elles sont éligibles.

À lire Chèque énergie: les démarches à faire si vous ne l’avez pas touché cet hiver

Selon Cyprien Boutard-Geze, CEO de Klaro, le taux de non-recours équivaut à ce « qu’un foyer passe à côté de 110 euros en moyenne tous les mois« . L’ancienne entreprise « Toutes mes aides » a donc développé une aide financière.

Selon Le Journal du Net, celle-ci permet de « passer en revue les conditions d’accès de plus de 1 500 aides. Pour évaluer si les ménages y ont droit ou non. Il est aussi possible de tester son éligibilité à des aides sur le site Mesdroitssociaux.gouv.fr. »