Compteur Linky: allez vous subir une baisse de puissance cet hiver ? Les Français concernés

Cet hiver, la puissance du compteur Linky pourrait bien diminuer. Quels sont les utilisateurs concernés par cette diminution ?

© Compteur Linky allez vous subir une baisse de puissance cet hiver Les Français concerné

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Très mauvaise nouvelle pour les clients du compteur Linky … Figurez-vous que la puissance du boîtier jaune pourrait bien diminuer cet hiver. Mais alors la question se pose, quels sont les utilisateurs concernés par cette diminution ?

Compteur Linky : vers une diminution de sa puissance

Factures plus élevées, collecte de données personnelles, caméra de surveillance intégrée, fourmis dévastatrices ou encore ondes néfastes… Le compteur Linky continue d’être au cœur des critiques.

Cet hiver, il pourrait bien l’être davantage. Et pour cause ! La puissance de ces appareils est au centre de toutes les préoccupations. Car elle pourrait bien être réduite cet hiver, pour des questions d’économie.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Pour rappel, ce boîtier vert permet aux ménages de mieux réguler leur conso. L’Etat prévoit d’utiliser cette limitation sur le compteur Linky afin de réduire la conso de certains Français cet hiver. Sans leur laisser le moindre recours.

Le pouvoir exécutif a tenté de trouver d’autres solutions, en vain ! Car en cette période de froid, nombreux sont les ménages qui utilisent le chauffage. Celui-ci représente l’une des plus gros sources de dépenses énergétiques de la maison.

C’est donc un coup dur pour les ménages qui vont recevoir un message de la part d’Enedis. Celui-ci attestera de la baisse de la puissance du compteur Linky. Fort heureusement, il ne s’agit que d’un simple test.

Le but de cette baisse de puissance est donc de limiter les délestages par secteur. Et pour cause ! Ces derniers ont fait des ravages l’année dernière. Selon nos confrères du Parisien, ce premier test va donc s’appliquer à 200 000 ménages.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

C’est donc un coup dur pour les ménages concernés. Mais alors la question se pose, qui sont les personnes qui feront face à une baisse de puissance du compteur Linky ?

Voici les ménages concernés

L’Etat dévoilera bientôt un décret. Celui-ci apportera bien plus de précisions sur cette baisse de puissance du compteur Linky. Mais ainsi la question se pose, qui est donc concerné par cette phase de test ?

Dans un premier temps, toutes les personnes vulnérables seront épargnées par cette disposition. C’est ce que déclare le communiqué officiel. C’est donc le cas des PHRV. Mais aussi des patients à haut risque vital.

Cette baisse de puissance ne concerne pas non plus les patients qui sont sous respirateur. Et qu’en est-il de cette réduction pour le compteur Linky ? Sachez qu’elle s’élève à trois kilovoltampères. Contre une moyenne de sept kVA en temps normal.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Enedis ajoute que cette puissance est nécessaire pour faire fonctionner un congélateur ou un réfrigérateur. Et ce n’est pas tout ! Car cela est aussi suffisant pour faire fonctionner une plaque de cuisson, un radiateur et une box Wi-Fi.

Mais attention ! Tous ces appareils ne peuvent pas être utilisés en même temps.  Une chose est sûre, cette décision ne passe pas ! Les Français sont très en colère. Encore une fois, la réputation du compteur linky en prend un coup.

Alors Enedis a pris la parole. Le groupe explique que le but de cette opération est de limiter tous les problèmes en lien avec les coupures de courant.

D’ailleurs, le ministère de la Transition énergétique, ajoute que cette baisse de puissance du compteur Linky devrait aider à faire des économies. Jusqu’à 10 MW. Ce qui tournerait autour de 1 % de la puissance d’un réacteur dans le nucléaire.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Et ce n’est pas tout ! Car Enedis précise aussi qu’en cas de délestages, vous pouvez donc faire des économies allant jusqu’à 100 MW.