Automobilistes: ne faites plus ça avec vos phares vous risquez une grosse amende

Vous avez l’habitude de faire un appel de phare pour signaler la présence de la police aux autres conducteurs ? Vous risquez une amende !

© Automobilistes ne faites plus ça avec vos phares vous risquez une grosse amende

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Dans un élan de solidarité et de bienveillance, de nombreux conducteurs signalent la présence de la police aux autres automobilistes. Et ce, en faisant un appel de phare, un geste anodin, mais que les forces de l’ordre apprécient moyennement. Même si aucune loi n’interdit encore cette pratique, cela peut vous faire prendre une amende bien salée.

La police met les automobilistes en garde quant aux appels de phare

Lorsque vous conduisez en France, vous devez rester vigilant sur les comportements passibles d’une amende. Et il est bien connu que bon nombre de pratiques, même les plus minimes, peuvent vous faire prendre cher.

Les automobilistes français sont bien connus pour leur solidarité à toute épreuve sur la route. Il est assez courant d’utiliser les phares pour signaler la présence de la police aux autres conducteurs. Ce comportement altruiste est toutefois mal vu par les forces de l’ordre qui essaient tant bien que mal d’assurer la sécurité routière.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Cet élan de générosité permet à de nombreux automobilistes d’éviter les amendes en tout genre. Cependant, la police s’est exprimée sur les réseaux sociaux récemment pour expliquer aux conducteurs les dangers de ce geste.

Les appels de phare pour signaler la présence de la police pourraient mettre tous les usagers de la route en danger. Pour cause, des criminels, alertés par les appels de phare d’autres automobilistes, peuvent s’enfuir. Et ainsi, éviter les contrôles. Une menace certaine pour les autres automobilistes et bien plus encore.

Face à ce danger imminent, les forces de l’ordre incitent les automobilistes à ne plus s’adonner à cette pratique. Et ce, même si aucune loi ne stipule l’interdiction des appels de phare.

La mise en place d’une loi anti-signalement pour bientôt

Bien qu’il n’y ait aucun texte qui interdise les appels de phare, la police compte bien régler le problème. Et ils ont trouvé une idée ingénieuse pour limiter le recours des automobilistes aux appels de phare pour signaler leur présence.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

Les forces de l’ordre s’appuient sur l’article R.416-5 du Code de la Route. Cela permettra de sanctionner indirectement les automobilistes audacieux qui font les signalements.

Ce texte prévoit une amende de 135 euros pour les automobilistes qui utilisent leurs phares la nuit. Et qui risquent d’éblouir les autres conducteurs.

Donc, si vous avez à cœur de continuer à utiliser vos phares pour cette pratique, il vaut mieux faire très attention. Notez qu’il n’y a aucune interdiction sur l’utilisation des phares. La police vous conseille même vivement de le faire dans un contexte approprié.

Toutefois, si vous vous faites prendre la main dans le sac, vous risquez gros. Et vous n’avez sûrement pas envie de payer une centaine d’euros pour si peu. En effet, les forces de l’ordre peuvent vous sanctionner, non pas parce que vous avez signalé leur présence. Mais comme vos phares éblouissent les autres.

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

D’ailleurs, les applications comme Waze, avec lesquels il est possible de repérer la police rapidement, sont très populaires. Ainsi, de moins en moins d’automobilistes font des appels de phare.

Face à la solidarité quelque peu mal placée des automobilistes, la police pense mettre en place une loi anti-signalement. Ce projet vise à assurer la sécurité de tous en incitant les automobilistes à accepter facilement les contrôles routiers.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :