Électricité: ces petits gestes peuvent vous faire économiser des centaines d’euros par an

Le prix de l'électricité a fortement augmenté en deux ans. Pourtant, quelques astuces simples peuvent vous faire économiser de l'argent.

© Électricité ces petits gestes peuvent vous faire économiser des centaines d'euros par an

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les mois de décembre et janvier ont été épargnés par une augmentation de l’électricité. Cependant, en février, la hausse des tarifs de l’énergie est bel et bien une réalité.

Le prix de l’électricité augmente en février 2024

À compter du mois de février 2024, les Français verront une augmentation de leur facture d’électricité. En effet, tout le territoire se voit concerné par une hausse exponentielle.

À partir du 1ᵉʳ février 2024, près de 20 millions de foyers verront leurs factures d’énergie augmenter. Ben que cette augmentation ne soit pas uniforme pour tous les abonnés.

À lire Prendre le train gratuitement c’est totalement possible avec cette astuce

Par exemple, les petites entreprises et les abonnés non résidentiels verront leur facture augmenter de 5,2 à 8 %. Pour les logements d’une pièce, les augmentations varieront également.

Par exemple, ceux chauffés au gaz verront donc leur facture augmenter de 4,5 euros par mois. Tandis que les appartements chauffés à l’électricité verront une augmentation plus importante, autour de 8,3 euros par mois.

Pour faire face à ces hausses, il se veut donc recommandé de comparer les contrats avec les offres d’autres fournisseurs. Malgré l’inévitable augmentation des taxes, il est encore possible de trouver des réductions sur le prix de l’énergie chez certains fournisseurs.

Par exemple, un client EDF avec l’option de base avec une consommation de 2 400 kWh par an avec un compteur 9 kVA, peut économiser environ 200 euros par an en passant chez Primeo. Un client qui consomme beaucoup en heures pleines et heures creuses peut économiser jusqu’à 400 euros par an avec un fournisseur alternatif.

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Des méthodes simples pour faire baisser la note

La progression vers la suppression progressive du bouclier tarifaire est perçue comme un coup dur pour tous. En seulement deux ans, les Français ont subi quatre augmentations successives du tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité.

Une première augmentation de  4 % en février 2022, de 15 % en février 2023, de 10 % en août 2023. Et finalement de 8,6 % pour le tarif de base et de 9,8 % pour le tarif heures pleines heures creuses au 1ᵉʳ février 2024.

Et bien que l’État continue de subventionner 37 % de la facture d’électricité des Français, cette protection est en voie de disparition progressive d’ici au début de 2025. À partir de l’année prochaine, les Français devront donc supporter seuls les hausses futures.

Il se veut donc préférable de prendre les devants dès maintenant. Et d’apprendre les gestes essentiels pour réduire efficacement sa facture énergétique.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

Le chauffage, principal poste de dépenses, représente à lui seul 66 % de la consommation d’énergie des ménages. Limiter son utilisation est ainsi crucial pour des économies significatives.

Heureusement, le gouvernement a lancé une aide coup de pouce. Pour l’acquisition de thermostats connectés programmables. Tous les ménages devront s’en procurer un d’ici au 1ᵉʳ janvier 2027.

Économiser des centaines d’euros sur votre facture d’électricité

Bien que cela représente un investissement initial important, autour de 200 euros pour les modèles de base, ces thermostats permettent de chauffer le logement. Et ce, uniquement lorsque nécessaire.

Cette astuce génère donc, selon Capital.fr, des économies significatives. De plus, avec la prime d’État, ces appareils deviennent plus accessibles.

À lire CAF: les français concernés par cette aide de 635 euros versée prochainement

Pour ceux qui ne disposent pas encore de ces thermostats, il se veut ainsi possible d’agir manuellement. En ajustant la température de chauffage et en évitant la surchauffe.

Cela contribue ainsi également aux économies d’énergie et d’argent. Le chauffe-eau se veut être un autre poste de dépenses important, car il représente 15 % de la consommation d’énergie des ménages.

Des petites actions, telles que l’installation de réducteurs de débit d’eau et la réduction de la température du chauffe-eau, peuvent donc entraîner des économies substantielles. Une utilisation responsable des appareils électroménagers tels que le lave-vaisselle et le lave-linge est essentielle.

Utiliser ces appareils à 100 % de sa capacité et éviter de les faire fonctionner à moitié vide permet donc de réduire la consommation d’eau et d’énergie. Enfin, débrancher les appareils en veille peut aussi conduire à des économies d’énergie significatives.

À lire Ne nettoyer plus votre téléphone portable comme ça vous allez le casser

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :