AAH: qui va toucher cette aide CAF de 1000 euros ?

Vous êtes en situation de handicap et percevez de faibles ressources ? Vous êtes peut-être éligible à l’Allocation aux adultes handicapés AAH

© AAH: qui va toucher cette aide CAF de 1000 euros ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est une aide financière que verse la CAF ou la MSA. Cette aide permet alors d’avoir un minimum de ressources. L’AAH attribuée sous réserve de respecter des critères d’incapacité, d’âge, de résidence et de ressources. Voici toutes les conditions pour en bénéficier.

Qu’est-ce que l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ?

Vous êtes en situation de handicap et avez de faibles ressources ? L’AAH peut alors vous assurer un revenu minimal pour faire face aux dépenses du quotidien.

C’est la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui attribue l’AAH.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Puis, en fonction de votre régime, elle est versée par :

– la caisse d’allocations familiales (CAF)
– ou la mutualité sociale agricole (MSA)

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’AAH, vous devez respecter certains critères d’incapacité, d’âge, de résidence et de ressources.

Taux d’incapacité :

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Vous devez avoir un certain taux d’incapacité que la CDAPH détermine.
Ce taux est relatif à un guide-barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées.
Il doit alors être d’au minimum 80 %. Toutefois, il peut être de 50 % à 79 % si vous avez une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi.

Âge

Pour bénéficier de l’AAH, vous devez avoir au moins 20 ans.
Toutefois, vous pouvez avoir au moins 16 ans si vous n’êtes plus à la charge de vos parents pour le bénéfice des prestations familiales. C’est le cas, par exemple, si vous avez quitté le domicile familial.

Les ressources pour calculer le montant de l’AAH

Le montant de l’AAH dépend de vos ressources.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Les ressources à prendre en compte pour calculer l’AAH sont celles de l’année fiscales N-2 lorsque vous ne percevez pas de revenu d’activité professionnelle et que vous êtes :
– demandeur de l’allocation aux adultes handicapés
– bénéficiaire de l’allocation aux adultes handicapés
– ou admis dans un établissement ou un service d’aide par le travail

Si vous n’êtes pas dans l’une des situations ci-dessus, les ressources à prendre en compte pour calculer l’AAH sont les revenus que vous avez perçus au cours des trois mois civils précédant la date de dépôt de la demande de l’AAH.

Il peut s’agir notamment de :

– une pension d’invalidité que verse la Sécurité sociale
– une rente d’incapacité permanente suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle
– un salaire

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Le montant maximum de l’AAH à taux plein est, depuis le 1ᵉʳ avril 2024, de 1. 016,05 € par mois pour une personne seule.

À noter que, depuis le 1ᵉʳ octobre 2023, un nouveau mode de calcul de l’AAH est entré en vigueur pour soutenir les bénéficiaires en couple dont les revenus sont modestes.

Ainsi, le conjoint du bénéficiaire et ses ressources ne sont plus pris en compte pour le calcul de l’AAH. Aucune démarche n’est à effectuer.

Quelle est la durée d’attribution de cette aide financière ?

C’est la CDAPH qui détermine la durée de vos droits.

À lire Récupérer facilement votre chèque énergie jusqu’à 277 euros en 2024

Ainsi, si votre taux d’incapacité est au minimum de 80 %, elle vous accorde alors l’AAH pour :
– 1 à 10 ans ;

– ou à vie, depuis le 1ᵉʳ janvier 2019, si votre handicap ne peut évoluer favorablement. Dans ce cas, à la retraite, vous la recevez en complément de votre pension.

Si votre taux d’incapacité est compris entre 50 % et moins de 80 % et qu’une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi vous est reconnue, elle vous accorde alors l’AAH pour :

– 1 à 2 ans

– 1 à 5 ans si votre handicap ne peut évoluer favorablement

Dans les deux cas, vous pourrez la percevoir jusqu’à la retraite, si vous remplissez les conditions.