AAH: les avantages pas connus de toucher cette allocation de la CAF

Plus d’un million de Français, touchent l’AAH tous les mois. Mais beaucoup de bénéficiaires ne connaissent pas certains de ses avantages.

© AAH: les avantages pas connus de toucher cette allocation de la CAF

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

L’AAH représente une aide essentielle pour les personnes en situation de handicap. En raison de leur invalidité, elles peinent souvent à trouver un travail stable et bien rémunéré. Grâce à cette aide versée par la CAF, elles touchent un complément de revenu tous les mois.

Cela leur permet d’augmenter leur pouvoir d’achat et de redresser leur niveau de vie. Découvrez les avantages de l’AAH que peu de bénéficiaires connaissent.

Une aide précieuse pour les personnes en situation de handicap

Pour venir en aide aux personnes en situation de handicap, la CAF leur attribue une aide de plus de 1 000 euros par mois. Il s’agit de l’AAH ou Allocation aux Adultes Handicapés.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Cette source de revenus se révèle précieuse pour les bénéficiaires qui ont très peu de ressources pour vivre. Plus d’un million de personnes, en France, touchent ce coup de pouce financier.

Pour bénéficier de cette aide, il faut être âgé d’au moins 20 ans. Toutefois, la CAF propose aussi l’AAH aux personnes de 16 ans ou plus qui ne dépendent plus de leurs parents.

Ainsi, ils peuvent, même s’ils touchent peu de revenus par mois, subvenir convenablement à leurs besoins.

L’attribution de l’AAH dépend aussi du taux d’incapacité généré par le handicap. Pour les personnes avec un taux d’incapacité de 80 % ou plus, la CAF verse l’aide à vie. Les adultes handicapés avec un taux d’incapacité de 50 à 79 % ont aussi droit à l’AAH de manière temporaire.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Mais leur handicap doit donner lieu à une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi. Il faut alors demander une évaluation et un justificatif auprès de la CDAPH.

Pour déterminer l’éligibilité des bénéficiaires à l’AAH, la CAF examine aussi leurs revenus. Pour une personne seule, le plafond de ressources se situe à 12 193 euros. Une personne célibataire avec un enfant à charge ne doit pas gagner plus de 18 289 euros par mois.

Ce plafond de revenu augmente en fonction du nombre d’enfants.

Après une revalorisation de 4,6 % en avril dernier, le montant de l’AAH se situe maintenant à 1 016,05 euros. Une somme qui peut faire une grande différence dans le budget des bénéficiaires.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Les avantages insoupçonnés de l’AAH

En plus des avantages financiers, l’AAH présente également des atouts que même les bénéficiaires ne connaissent pas.

Par exemple, les personnes qui touchent cette aide ont le droit à l’affiliation gratuite et automatique au régime général d’assurance maladie et maternité.

Les personnes handicapées qui touchent l’AAH tous les mois bénéficient aussi d’un avantage fiscal intéressant. Ils ne paient pas la taxe d’habitation et la taxe foncière.

Le fait d’être éligible à l’AAH leur permet aussi de profiter davantage qui faciliteront certainement leur quotidien. L’allocation leur donne accès à une réduction de la facture de téléphone. Et ce, s’ils s’abonnent à un service téléphonique fixe.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Cela peut considérablement réduire leurs dépenses mensuelles.

Enfin, l’un des avantages les plus importants de l’AAH concerne l’OETH. Il s’agit de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Ce service public a pour but d’encourager l’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail.

Sur son site, l’organisme stipule que : « Tout employeur de 20 salariés et plus doit employer des travailleurs handicapés, mutilés de guerre et assimilés à temps plein ou à temps partiel, dans une proportion de 6 % de l’effectif total ».