Chèque énergie: la date d’envoi si vous avez été oubliés

Cette année, beaucoup de bénéficiaires du chèque énergie ont été oubliés. Le cas échéant, vous devez réclamer votre aide rapidement.

© Chèque énergie: la date d’envoi si vous avez été oublié

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le gouvernement verse le chèque énergie chaque année à plusieurs millions de ménages modestes afin de les aider à payer leurs factures d’électricité et de gaz. Alors que la campagne d’envois de cette aide a pris fin il y a quelques semaines, une grande partie des bénéficiaires l’ont reçue. D’autres, environ un million, ont été oubliés par le gouvernement alors qu’ils sont pourtant éligibles.

Les foyers en question pourront adresser une réclamation à partir du 4 juillet et jusqu’à la fin du mois de décembre.

Faites-vous partie des oubliés du chèque énergie ?

La campagne d’envois du chèque énergie 2024 a eu lieu au mois d’avril.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Le gouvernement a généralisé cette aide en 2018. Et elle profite chaque année, sous conditions de ressources, à plusieurs millions de ménages modestes.

Mais, au début de l’année 2024, plusieurs associations de défense des consommateurs avaient tiré la sonnette d’alarme.

« Le gouvernement envisage d’exclure potentiellement près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie. Alors qu’ils remplissent les critères pour l’obtenir. »

En effet, jusque-là, tous les ans, c’est via la taxe d’habitation que l’administration identifiait les personnes éligibles au chèque énergie.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Or, la taxe d’habitation n’est plus pour les résidences principales. Par conséquent, le gouvernement n’a pas pu identifier de nouveaux ayants droit.

« Effectivement pour un certain nombre de raisons techniques, des personnes qui ont un niveau de revenu très faible (…) Ne vont pas toucher ce chèque. Nous allons remédier à cette difficulté. Il y aura un système de réclamation. Et il n’y aura aucun perdant », avait alors expliqué le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, au début du mois de février.

Comment réclamer l’aide ?

Si vous faites partie des oubliés, à partir du 4 juillet, vous pouvez effectuer une réclamation en ligne. Et ce guichet de réclamation en ligne sera effectif jusqu’à la fin de l’année 2024.

Les personnes en question devront alors faire la demande sur le site chequeenergie.gouv.fr. Elles devront ainsi renseigner leur numéro fiscal et fournir une pièce d’identité et une facture d’énergie à leur nom.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Après étude de leur dossier, ces oubliés du chèque énergie recevront leur chèque sous un délai maximum d’un mois.

« Les ménages éloignés du numérique pourront faire une demande via l’assistance utilisateurs. Et transmettre leurs justificatifs par voie postale, en joignant également leur(s) déclaration(s) de revenus 2022, déclarés en 2023. Dans ce cas, le délai d’instruction sera de deux mois maximum », précise alors le ministère de l’Économie.

Que peut-on payer avec le chèque énergie ?

Le chèque énergie est donc une aide versée, sous conditions de ressources, pour :

– le paiement des factures d’énergie. Y compris en logement d’habitation à loyer modéré (HLM))
le paiement des charges d’énergie incluses dans votre redevance… Si vous êtes logés dans un logement-foyer conventionné à l’APL ou dans un Ehpad, un Ehpa, une résidence autonomie, un établissement ou une unité de soins longue durée (ESLD, USLD),
– l’achat de combustible
– certains travaux de rénovation énergétique

À lire Récupérer facilement votre chèque énergie jusqu’à 277 euros en 2024

Il s’agit d’un chèque est nominatif, c’est-à-dire que le nom du bénéficiaire apparait sur le chèque.

L’État l’envoie donc par courrier une fois par an à votre domicile (logement. Ou résidence en logement-foyer ou établissement) si vous êtes bénéficiaire.

À noter que votre chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année suivant son émission. Sa date de validité apparait sur le chèque.