Retraite: des milliers de retraités privés de pensions et la raison est hallucinante

A cause d’une erreur commise par France Travail, des milliers de seniors se retrouveront privés de leurs pensions de retraite.

© Retraite: des milliers de retraités privés de pensions et la raison est hallucinante

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Tout au long de leur vie professionnelle, les Français cotisent pour leur pension de retraite. Une fois arrivés à la fin de leurs carrières, cette pension vient remplacer leur salaire. Ils comptent alors sur ce versement mensuel pour subvenir à leurs besoins et continuer à vivre, même sans revenus. Cependant, une mauvaise nouvelle vient de tomber et elle concerne des milliers de retraités.

Ces derniers se verront privés de pensions à cause d’une erreur administrative.

Une mauvaise nouvelle tombe pour des milliers de seniors

Lorsque arrive l’âge de la retraite, les seniors perçoivent une pension en échange des cotisations qu’ils ont versées toute leur vie. Malheureusement, le montant de cette pension se révèle insuffisant pour couvrir tous leurs besoins.

À lire Permis de conduire: une nouvelle vignette obligatoire pour les seniors ?

Par exemple, une personne qui touchait un maigre salaire percevra une pension de retraite encore plus faible. Malgré cela, la pension de retraite constitue bien souvent le seul moyen de subsistance pour les seniors. Et ces derniers attentent impatiemment son versement chaque mois.

Normalement, la pension de retraite se verse à partir de l’âge légal de départ à taux plein.

Cependant, il y a des personnes qui doivent partir à la retraite plus tôt pour diverses raisons. Par exemple, des milliers de travailleurs se retrouvent au chômage avant l’âge légal.

Ainsi, ils se retrouvent dans la case des demandeurs d’emploi.

À lire Code de la route: des nouveautés à prévoir pour les conducteurs seniors ?

Aujourd’hui, des milliers de personnes à la retraite sont inscrites sur France Travail pour toucher les allocations chômage. S’ils respectent toutes les conditions d’éligibilité à ces aides, ils les touchent jusqu’à l’âge légal de la retraite.

Une fois cet âge atteint, la pension de retraite vient remplacer les prestations chômage.

Des milliers de retraités risquent pourtant de perdre leur pension. Pour cause, il y a eu un croisement d’information entre la caisse d’assurance vieillesse et France Travail. Cette mauvaise nouvelle vient bouleverser la vie des seniors concernés.

Une erreur de France Travail privera les seniors de leur pension de retraite

France Travail a commis une terrible erreur qui aura un impact direct sur les finances des retraités. Des milliers de seniors se retrouveront privés de leur pension de retraite bientôt.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 953 euros bientôt versée ?

Cette situation délicate concerne les retraités qui étaient au chômage avant d’atteindre l’âge légal de départ à taux plein.

En effet, France Travail s’est emmêlé les pinceaux concernant le calcul de l’âge légal de départ. En règle générale, l’organisme doit se baser sur le relevé de carrière mis à jour des retraités.

Cependant, une erreur de documentation a été commise et d’anciens relevés de carrière ont été utilisés pour les calculs. Dans ces documents, les informations qui permettent aux seniors de bénéficier de trimestres gratuits ont été omises.

Ainsi, certains seniors ont touché l’allocation chômage au-delà de la date limite à laquelle ils y avaient droit. France Travail demande alors aux personnes concernées de rembourser le trop-perçu.

À lire Allocation chômage: calculer facilement le montant que vous allez toucher

Pour effectuer ce remboursement, le montant se prélèvera des pensions de retraite. Cela privera certains seniors de l’intégralité de leur pension.

France Travail doit évaluer 150 000 dossiers. Tous les retraités confrontés à cette situation devront alors dire au revoir à leur pension. Cependant, ils peuvent demander un étalement de dette auprès des autorités.

L’organisme tient aussi à rassurer les citoyens en affirmant que cette situation ne se reproduira plus.