LeBonCoin, Vinted: cette terrible arnaque qui peut vider votre compte en banque

Une nouvelle arnaque s'attaque vendeurs sur des sites comme Leboncoin ou Vinted. Voici leur modus operandi pour ne pas tomber dans le piège.

© LeBonCoin, Vinted: cette terrible arnaque qui peut vider votre compte en banque

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Vinted et LeBonCoin sont des plateforme d’achat et de vente d’objets d’occasion entre particuliers. Et, si de nombreux utilisateurs s’en servent avec honnêteté, en respectant toutes les règles, les escrocs ne manquent pas ici non plus ! Une toute nouvelle arnaque cible d’ailleurs les vendeurs sur des sites comme Leboncoin ou Vinted.

Voici quelle est la technique des voleurs pour ne pas tomber dans leurs filets.

Prenez garde à cette arnaque qui pourrait vider votre compte !

Lorsque vous possédez un vêtement, un meuble ou autre objet que vous n’utilisez plus, ou que vous souhaitez acheter un produit d’occasion, vous penserez certainement à le faire sur Vinted ou LeBonCoin.

À lire Cette grosse amende si vous faites pipi dans l’eau dans cette station balnéaire très connue

Ces plateformes d’achat et de vente entre particuliers sont relativement nouvelle sur le marché français.

Sur ces applications, l’on trouve vraiment de tout ! Et les règles à suivre sont peu nombreuses et très simples. Elles reposent principalement sur la clarté des annonces, des photos et des transactions… Et sur l’honnêteté !

Ce serait bien si tout fonctionnait comme il se doit, mais malheureusement, même Vinted ou LeBonCoin ne sont pas à l’abri des arnaques. Et, de nombreux escrocs utilisent ces plateformes pour tromper d’autres utilisateurs et voler … En gagnant parfois même sans rien vendre !

Si les arnaques visant les acheteurs n’ont plus de secret pour personne, avec des annonces trop belles pour être vraies qui proposent des produits à prix cassés, elles n’épargnent pas non plus les vendeurs.

À lire CAF: ces gros changements sur les aides sociales avec la solidarité à la source

Très récemment, une nouvelle arnaque, prenant en effet pour cible les vendeurs, a vu le jour. En effet, c’est l’éditeur d’antivirus Kaspersky qui a repéré cette escroquerie dans plusieurs pays comme la France, le Canada et la Suisse.

Quel est le mode opératoire de cette escroquerie ?

Selon le Journal du Net, il s’agit d’une arnaque bien rodée. En effet, les malfrats entrent en contact avec un vendeur, et se montrent très intéressés par son article, voulant alors conclure au plus vite la transaction.

Le seul problème, ils ne peuvent pas se déplacer pour récupérer le produit en vente. Ils proposent alors un paiement sécurisé à distance avant l’expédition.

L’auteur de l’arnaque envoie alors un lien au vendeur reçoit pour percevoir l’argent sur un pseudo-site de paiement sécurisé.

À lire LEP: 12 millions de Français vont perdre beaucoup d’argent à cause du nouveau taux

Mais, il s’agit, en réalité d’une page d’hameçonnage qui imite en tous points une plateforme de seconde main. Par conséquent, si le vendeur a le malheur de saisir ses coordonnées bancaires, l’auteur de l’arnaque videra alors son compte sur le champ.

A noter que les escrocs ciblent en priorité leurs victimes via des annonces épinglées en avant. Il s’agit, selon eux, d’un signe que le vendeur souhaite se débarrasser rapidement de son bien.

Pour hameçonner leurs victimes, les auteurs de l’arnaque suivent une technique bien ficelée. Après avoir manifesté leur intérêt pour un produit, ils proposent alors au vendeur de passer sur une messagerie externe pour finaliser la vente. Une fois à l’abri des systèmes de sécurité de la plateforme, ils envoient alors le lien fameux frauduleux.

Attention ! Ces pseudo pages de paiement sont très convaincantes ! Nombre d’escrocs imitent même de célèbres services de paiement sécurisé.

À lire AAH: la liste complète des avantages de toucher cette allocation CAF

Quoi qu’il en soit, l’auteur de l’arnaque demandera toujours au vendeur de saisir toutes les informations de sa carte bancaire.

Comment se protéger et éviter cette arnaque ?

Le premier mot d’ordre est déjà de toujours rester sur la messagerie propre à la plateforme. Mais aussi d’utiliser ses moyens de paiement officiels. Donc attention, si un acheteur vous propose de passer sur WhatsApp ou Telegram, il s’agit surement d’une arnaque !

En ce qui concerne la livraison, il faut aussi être méfiant ! En effet, optez plutôt pour une remise en mains propres ou un envoi en contre-remboursement. Ce qui garantit alors que l’acheteur paiera à la réception du colis.

Si l’acheteur vous impose des expéditions par un pseudo-service de confiance, il s’agit très certainement d’une arnaque !

À lire Il part faire une randonnée à vélo et finit avec une énorme cloque à la main