RSA: les revenus qui sont pris en compte dans son calcul ?

Pour bénéficier du RSA, il faut respecter certaines conditions. Quels sont les revenus pris en compte pour le calcul ?

© RSA: les revenus sont pris en compte dans son calcul ?

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Pour calculer le montant du RSA, les organismes d’aides sociales vont regarder vos revenus. Quel type de revenus est pris en compte pour le calcul ? Voici ce qu’il faut savoir.

RSA: qui peut en bénéficier ?

En France, 2 millions de personnes bénéficiaient du RSA en 2022. Cette aide, versée par la CAF est une ressource importante pour les foyers dans le besoin.

Pour bénéficier du RSA, les allocataires doivent répondre à certains critères. Il faut d’abord être âgé d’au moins 25 ans et avoir des revenus modestes.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

Le revenu de solidarité active vous permet alors de toucher un revenu minimum. Mais les allocataires ont aussi droit à un programme d’accompagnement à l’insertion professionnelle.

Cette aide permet donc aux jeunes d’avoir un minimum de revenu pour répondre à leurs besoins du quotidien. En avril dernier, de nombreuses aides ont vu leur montant augmenter. C’est donc aussi le cas du RSA.

Il s’agit d’une revalorisation de 4,6 %. Son montant est d’ailleurs passé à 635,71 euros par mois pour une personne vivant seule et sans enfant à charge.

Les couples sans enfants peuvent profiter d’une aide de 953,56 euros. Alors qu’un couple avec enfant reçoit une aide de 1144,28 euros. Le montant du RSA monte à 1334,99 euros avec deux enfants à charge.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

Cependant, tous les bénéficiaires du RSA ne reçoivent pas ce montant. En effet, il y a d’autres critères qui entrent en jeu. Quels sont donc les revenus pris en compte dans le calcul du montant du revenu de solidarité active ? Voici ce qu’il faut savoir !

Comment est calculé le montant de votre aide ?

Le calcul du montant du RSA va prendre en considération différents facteurs. En plus de la composition du foyer, les revenus comptent aussi dans le calcul.

Ainsi, la formule est la suivante : montant forfaitaire – autres revenus du foyer – forfait logement. Ce qui veut dire que les revenu du foyer peuvent aussi avoir un impact sur le montant de l’aide reçue.

C’est le cas des revenus d’activité salariée, comme les salaires et les primes. Ou encore les revenus d’activité non salariée. D’un autre côté, les indemnités de volontariat, les indemnités journalières de maternité, paternité, adoption comptent aussi dans le calcul. Idem pour les indemnités de chômage partiel et de maladie.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Si vous touchez d’autres prestations sociales, sachez que celles-ci aussi sont prises en compte dans le calcul du montant de votre aide. C’est donc le cas des allocations chômage, l’allocation quotidienne d’accompagnement d’une personne en fin de vie. Mais aussi de l’AAH, l’allocation aux adultes handicapés.

Ainsi que l’allocation supplémentaire d’invalidité. Le calcul de votre aide va aussi prendre en compte les pensions de retraite, les rentes et capitaux versés en cas de décès.

Pour bénéficier de leur RSA, les allocataires doivent bien déclarer leurs ressources. Cette déclaration permet de faire remonter les informations nécessaire à l’organisme d’aides sociales qui distribuent les allocations.

Une bonne déclaration lui permet de bien calculer les besoins de l’allocataire. Et surtout de lui verser l’aide adéquate selon sa situation réelle.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

Ainsi, le calcul du RSA va prendre en compte plusieurs facteurs et une variété de revenus. Cela permet aussi une distribution équitable des aides sociales. Il faut toujours bien faire ses démarches pour profiter au mieux de ses aides sociales.

Ces soutiens financiers sont importants pour de nombreux foyers. Ils leur évitent de se retrouver dans des situations financières compliquées.