Livret A: mauvaise nouvelle les taux de vos placements vont changer en 2024

En 2024, les taux de vos placements préférés, dont le Livret A vont évoluer à cause de la baisse des taux de la Banque centrale européenne.

© Livret A: mauvaise nouvelle les taux de vos placements vont changer en 2024

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les cartes sont redistribuées en 2024. En effet, le Livret A, mais aussi le LEP ou encore l’Assurance-vie vont voir leur taux évoluer, à cause de la baisse des taux de la Banque centrale européenne.

Le Livret A satisfait les Français

Le Livret A reste un placement très prisé en France. Ce dernier se place largement devant le LEP en popularité malgré un taux de rendement inférieur.

Environ 8 Français sur 10 en possèdent un. Son succès perdure grâce à un taux d’intérêt attractif et un plafond permettant de générer des intérêts intéressants en fin d’année.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

D’ailleurs, en période d’inflation, le Livret A est une option idéale pour sécuriser son argent. L’INSEE a révélé que l’inflation a baissé à 2,9 %, tandis que le taux d’intérêt du Livret A se veut fixé à 3 %.

Cela signifie que les épargnants peuvent bénéficier d’un rendement supérieur à l’inflation, ce qui permet d’augmenter la valeur de leur épargne. Le taux du Livret A restera stable à 3 % jusqu’en janvier 2025, comme annoncé par Bruno Le Maire.

Cela permet aux Français de leur offrir une sécurité et une stabilité. Cependant, cette décision a suscité des débats. Paul Cassia, professeur à l’université Panthéon-Sorbonne.

Des contestations qui se font entendre

L’économiste a réalisé que ce taux aurait dû atteindre les 10 % pour suivre l’inflation. Le Conseil d’État a rejeté son recours le 19 février 2024, confirmant le gel du taux à 3 %.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

De plus, la Banque de France a prévu une inflation moyenne de 2,5 % pour 2024. Ces derniers ont ainsi justifié le maintien du taux actuel du Livret A.

Par ailleurs, la députée RN Nathalie Da Conceicao Carvalho propose d’augmenter le plafond du Livret A à 30 000 euros. Contre 22 950 euros actuellement, afin de mieux protéger le pouvoir d’achat des épargnants face à la hausse des prix.

Mais alors, à quoi faudra-t-il s’attendre pour la fin de l’année 2024 ? Avec le ralentissement confirmé de l’inflation (+2,2 % en avril sur un an en France, par exemple), la Banque centrale européenne (BCE) prépare le terrain pour une première baisse de ses taux d’intérêt.

Depuis plusieurs mois, les marchés anticipent même jusqu’à trois baisses de taux cette année, ce qui est un record. Dans ce contexte, de nombreux épargnants, comme ceux sur le forum de MoneyVox, s’interrogent sur l’évolution de la rémunération de leurs placements en 2024.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Le Livret A, protégé en 2024

Le Livret A fait partie des épargnes dites protégées. La formule de calcul du taux du Livret A est liée à l’inflation hors tabac. Et à l’€STR, un indice des taux d’intérêt des prêts en euros à court terme dans la zone euro.

En théorie, une baisse des taux de la BCE devrait faire reculer l’€STR. Avec la baisse de l’inflation, le taux du Livret A se verrait également sous pression.

Cependant, le gouvernement a décidé l’été dernier de geler le taux du Livret A à 3 % jusqu’en janvier 2025. C’est une bonne nouvelle pour les 55 millions de détenteurs, car à 3 %, le taux est supérieur à l’inflation actuelle de 2,2 %.

Le Livret A permet donc à nouveau de gagner du pouvoir d’achat, une situation qui n’avait pas été vue depuis 2020. Ce qui est très différente du LEP.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

Depuis le 1ᵉʳ février, le taux du LEP est fixé à 5 % après un pic à 6 %. Ce taux, destiné à protéger l’épargne des Français de l’inflation, suit l’évolution des prix du semestre précédent.

Étant donné que l’inflation attendue pour les six premiers mois de l’année est de 2,5 %, le taux du LEP devrait passer à 2,5 % à partir du 1ᵉʳ août. Toutefois, il ne peut pas être inférieur au taux du Livret A majoré de 0,5 point.