Compteur Linky: Enedis épinglé pour sa politique de tarif illégale

Le gestionnaire des réseaux électriques, en France, appliquerait une politique de tarif illégal sur le compteur Linky. Focus.

© Compteur Linky: Enedis épinglé pour sa politique de tarif illégale

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Enedis, pointé du doigt par le Médiateur national de l’énergie, se retrouve en très mauvaise posture actuellement. Des pratiques commerciales douteuses de l’entreprise surfactureraient les ménages qui ont le compteur Linky.

Une situation qui pourrait réellement pénaliser les consommateurs, obligés de faire face à des prix supérieurs à la normale.

Enedis se fait épingler pour des pratiques illégales liées au compteur Linky

Le 14 mai dernier, le Médiateur national de l’énergie a mis en lumière des pratiques douteuses de l’entreprise Enedis. Et cela concerne la gestion des facturations avec le compteur Linky.

À lire Alerte météo: des températures brulantes cet été dans ces régions

Selon les enquêtes menées, l’entreprise ne respecterait pas le délai de facturation stipulé par l’article L. 224-11 du Code de la consommation.

Cet article souligne qu’ « aucune consommation d’électricité ou de gaz naturel antérieure de plus de quatorze mois au dernier relevé ou autorelevé ne peut être facturée, sauf en cas de défaut d’accès au compteur, d’absence de transmission par le consommateur d’un index relatif à sa consommation réelle, après un courrier adressé au client par le gestionnaire de réseau par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, ou de fraude. »

Cependant, des consommateurs avec le compteur Linky reçoivent des rattrapages de facture jusqu’à 2 ans après. Pire encore, ces facturations illégales ont haussé de 64 % en une année.

Malheureusement, les ménages ne connaissent pas tous la loi, et beaucoup ont déjà payé plus qu’ils ne devaient.

À lire CAF: qui va toucher cette aide de 635 euros sans en faire la demande ?

Et ce n’est pas tout ! Il s’avère que les retards de facturation sur le compteur Linky proviennent des soi-disant oublis d’Enedis.

Par exemple, un client s’est plaint, en 2019, de n’avoir reçu sa facture de redressement que 2 ans après le mois de consommation. Pour résoudre le problème, le Médiateur national de l’énergie a proposé à Enedis et au fournisseur de combler le manque.

Cependant, le gestionnaire des réseaux électriques a refusé de payer sa part.

Malgré les nombreux litiges occasionnés par ces pratiques illégales sur le compteur Linky, beaucoup se font encore prendre. Et ce, à cause d’un manque d’information et des procédures complexes pour contester les facturations.

À lire Compteur Linky: cette décision de Enedis qui va beaucoup vous énerver

Des désaccords incessants entre Enedis et le Médiateur national

Les désaccords qui opposent Enedis et le Médiateur national de l’Energie persistent depuis de nombreuses années.

Le Médiateur national a d’ailleurs déclaré qu’ « Enedis refuse dans de trop nombreux cas de suivre des recommandations du Médiateur national de l’énergie ».

Cela montre que les relations entre les deux entités se retrouvent tendues. Et ce, même avant ces problèmes décelés sur la facturation avec le compteur Linky.

Cependant, dans une interview avec Capital, Enedis a mis en lumière une diminution de 5 % des dossiers de médiation en 2023.

À lire CAF: les aides et allocations versées automatiquement, les départements concernés

Selon l’entreprise, cela est dû au déploiement du compteur Linky sur une grande majorité du territoire national. Il explique : « Nous poursuivons les échanges avec le Médiateur national de l’énergie pour aller encore plus loin, notamment améliorer la précision de nos réponses et la qualité du traitement des dossiers ».

Si cette situation indigne le Médiateur national, ce sont les consommateurs qui s’en retrouvent le plus impactés.

En effet, beaucoup de ménages qui ont le compteur Linky doivent se soumettre à des tarifs très élevés.

De plus, un autre problème vient mettre de l’eau dans le gaz : le délai de mise en service du compteur Linky se révèle assez long.

À lire Permis de conduire: une suspension courte prévue pour certains automobilistes ?

Les consommateurs doivent alors recourir au tarif de vente au comptant dont le prix peut atteindre le double de celui des fournisseurs. Et ce, jusqu’à l’installation de leur compteur Linky.