CAF: tout savoir pour toucher le RSA jeune actif en 2024 et son montant

Le RSA (CAF/MSA) a longtemps été réservé aux personnes de plus de 25 ans. Aujourd'hui, les adultes de 18 et 25 ans peuvent aussi y prétendre

© CAF: tout savoir pour toucher le RSA jeune actif en 2024 et son montant

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le RSA jeune actif est une aide sociale que la CAF ou la MSA verse sous conditions. Cette aide s’adresse aux jeunes de 18 à moins de 25 ans sans revenu ou percevant un très bas salaire.

Qui peut en bénéficier et comment le toucher ? Quel est le montant de cette prestation financière ? Voici tous les renseignements sur le RSA pour les jeunes actifs ou sans emploi.

CAF ou MSA : RSA jeune actif

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu. Cette aide de la CAF ou de la MSA est variables selon la composition du foyer.

À lire Compteur Linky: c’est officiel il permet 20 % de baisse sur la facture d’électricité

Le RSA est alors ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans. Mais les jeunes de 18 à 25 ans, français ou étrangers, qui justifient d‘une certaine durée d’activité professionnelle peuvent aussi bénéficier du RSA (jeune actif) sous certaines conditions.

Pour calcul le montant du RSA jeune actif, la CAF et la MSA se basent alors sur les ressources et la composition du foyer.

Quelles sont les conditions d’attribution du RSA jeune actif ?

Il est donc possible de demander à la CAF ou à la MSA le RSA jeune actif si vous avez entre 18 à 25 ans et que vous résidez en France de manière stable et effective.

En effet, la durée de séjour hors de France ne doit pas dépasser 3 mois par année civile ou de date à date.

À lire CAF: qui va toucher cette aide jusqu’à 2000€ dans ces départements ?

Cependant, si vous séjournez plus de 3 mois à l’étranger, la CAF ou la MSA vous versera le RSA mais uniquement pour les mois complets de présence en France.

Mais, si vous êtes parent isolé, pour toucher le RSA, vous devez avoir exercé une activité professionnelle pendant au moins 2 ans à temps plein (au moins 3. 214 heures) au cours dès 3 ans précédant la date de votre demande.

Ainsi, la CAF et la MSA prennent en compte les activités suivantes :

– Activités salariées et non salariées
– Heures d’activité occasionnelle ou réduite que vous auriez effectuées durant des périodes de chômage et ayant donné lieu au maintien des allocations chômage
– Heures d’activité que vous auriez effectuées dans le cadre d’un contrat de volontariat dans les armées. Sauf les heures de formation

À lire Cette caissière arnaque son supermarché de 100 000 euros avec cette technique bien rodée

Quelles sont les conditions de séjour de la CAF ou de la MSA pour percevoir le RSA ?

Pour percevoir le RSA jeune actif, la CAF ou la MSA impose au moins une des conditions de séjour suivantes :

Pour un demandeur européen :

– Avoir droit de séjour en France. Et y vivre depuis au moins 3 mois par an au moment de la demande.
– Avoir eu un travail déclaré en France et être sans emploi (inscrit à France Travail au moment de la demande)
– Faire un travail que vous avez déclaré en France et être en arrêt maladie au moment de la demande
– Avoir un travail que vous avez déclaré en France et être en en formation professionnelle au moment de la demande

Étranger non-européen :

À lire France Travail: les terribles sanctions pour les chômeurs qui partent en vacances

– Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France. (Sauf les personnes de nationalité algérienne)
– Être titulaire de la carte de résident ou d’un titre de séjour équivalent
– Avoir le statut de réfugié
– Être reconnu apatride
– Être bénéficiaire de la protection subsidiaire

Quel est le montant du RSA jeune actif ?

Le montant du RSA jeune actif varie donc en fonction de la situation familiale du bénéficiaire et de la composition de son foyer.

Par exemple, pour une personne seule, la CAF ou la MSA versera un montant de 607,75 euros par mois.

Puis, pour un couple sans enfant, le montant sera de 911,73 euros par mois.

À lire Retraite: cette terrible erreur qui peut vous faire perdre la pension de reversion

Pour un parent célibataire avec un seul enfant à charge la CAF ou la MSA versera 911,63 euros par mois. Ce montant fait alors l’objet d’une majoration à 1040,56 euros pour un parent isolé. Et il atteint alors 1093,96 euros par mois pour un couple.

Pour un célibataire avec deux enfants à charge la CAF ou la MSA versera 1093,96 euros par mois. Ce montant fait alors l’objet d’une majoration à 1300,70 euros par mois pour les parents isolés.

Pour un couple avec deux enfants, la CAF ou la MSA versera alors un montant de 1276,29 euros par mois.