Chèque énergie: la date limite pour faire sa réclamation et toucher cette aide jusqu’à 277 euros

Une erreur administrative a privé près d’un million de Français éligibles du chèque énergie en 2024. Voici comment réclamer votre aide.

© Chèque énergie: la date limite pour faire sa réclamation et toucher cette aide jusqu’à 277 euros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le chèque énergie constitue une aide précieuse pour les ménages en situation précaire, en France. Mis en place par le gouvernement en 2016, il vous permet d’alléger vos dépenses énergétiques, en touchant une aide de 48 à 277 euros.

Mais cette année, un million de foyers éligibles n’ont pas reçu leur chèque énergie à cause d’un couac administratif. Mais rassurez-vous, un portail de réclamation en ligne sera accessible prochainement pour les bénéficiaires oubliés.

Une erreur administrative prive un million de Français de leur chèque énergie 2024

Chaque année, environ 5 millions de familles françaises reçoivent le chèque énergie au printemps. Si vous faites partie des personnes éligibles, vous pouvez toucher entre 48 à 277 euros, en fonction de vos revenus et de votre composition familiale.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Le montant moyen du chèque énergie s’élève à 150 euros. Rappelons-le, vous disposez d’une période d’un an pour tirer profit de votre chèque. Et vous pouvez l’utiliser pour régler vos charges locatives ou encore vos factures d’énergie.

L’attribution de cette aide se fait automatiquement et c’est l’administration fiscale qui se charge d’établir la liste des bénéficiaires.

Cependant, cette année, l’administration n’a pas pu accéder aux données permettant de déterminer l’éligibilité des nouveaux bénéficiaires du chèque. Pour cause, la taxe d’habitation pour la résidence principale a été supprimée.

Cela a ainsi privé près d’un million de familles de cette aide précieuse.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

La campagne d’envoi du chèque énergie a pris fin le 25 avril dernier. Si vous n’avez pas reçu le vôtre, il se peut que vous fassiez partie des victimes de cette erreur administrative.

Pour résoudre ce problème, le ministre de l’Economie a annoncé l’ouverture d’un guichet en ligne pour réclamer le chèque. Vous aurez accès à ce portail de réclamation à partir de juillet et pourrez demander à recevoir votre chèque jusqu’en décembre 2024.

Les démarches à faire pour réclamer votre aide

Les bénéficiaires qui n’ont pas reçu leur chèque énergie pourront le réclamer dès le mois de juillet. Et disposent d’une période de 6 mois pour le faire. En effet, le guichet de réclamation en ligne restera ouvert jusqu’à la fin de l’année.

Notez bien cette date butoir, car après, vous ne pourrez plus réclamer votre aide.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Pour réclamer votre chèque énergie en ligne, vous devez vous rendre sur le site du gouvernement. Vous y trouverez un formulaire à remplir et des pièces justificatives doivent être fournies pour appuyer votre demande.

Ainsi, il faut avoir sous la main votre numéro fiscal, une copie de votre pièce d’identité ainsi qu’une facture d’énergie à votre nom. Si votre demande se révèle recevable, l’ASP vous enverra votre chèque énergie dans un délai d’un mois.

L’Etat a également pensé aux personnes qui ont des difficultés avec les démarches en ligne. Vous pouvez joindre un responsable en appelant le numéro 0 805 204 805. Vous devrez ensuite envoyer les pièces justificatives nécessaires par courrier à l’adresse que le conseiller vous aura donné.

Notez toutefois que si vous effectuez votre réclamation par voie postale, il faudra patienter jusqu’à 2 mois avant de recevoir votre chèque énergie.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Le guichet de réclamation en ligne se destine aux personnes éligibles qui n’ont pas reçu leur aide. Mais vous pouvez aussi faire un recours si vous estimez que le montant de votre chèque se révèle trop faible.