Ces aides sociales que vous pouvez toucher sans en faire la demande

Beaucoup de familles éligibles aux aides sociales ne les réclament pas. Toutefois, vous pouvez les toucher sans en faire la demande.

© Ces aides sociales que vous pouvez toucher sans en faire la demande

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le gouvernement français attribue de nombreuses aides sociales aux familles en situation précaire. Ces coups de pouce financier ont pour objectif de soutenir ceux qui en ont le plus besoin.

Cependant, les bénéficiaires potentiels ne réclament pas forcément leurs aides sociales pour différentes raisons. Mais bonne nouvelle : vous pouvez profiter d’un versement rétroactif des aides sociales que vous n’avez pas demandées.

Un taux de non-recours très élevé pour les aides sociales en France

L’Etat verse différentes aides sociales en fonction de la situation des bénéficiaires pour les aider financièrement. Et bon nombre de familles, en France, s’appuient sur le soutien du gouvernement pour subsister.

À lire Ne mangez plus ces produits Noz ils contiennent des larves et des insectes

En effet, les aides sociales versées chaque mois ou tous les ans leur permettent de maintenir un niveau de vie digne. Et ce, même s’ils n’ont pas beaucoup de ressources pour subvenir à leurs besoins.

Cependant, il est dommage de constater que le taux de non-recours aux aides sociales se révèle très élevé. 30 à 40 % des bénéficiaires potentiels ne demandent pas leurs aides pour différentes raisons.

Ainsi, des sommes importantes se retrouvent non distribuées à ceux à qui elles se destinent.

La Drees a déclaré, en 2023, suite à une série d’enquêtes que 4 citoyens sur 10 ne réclament pas leurs aides par manque d’information.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Cela démontre que les efforts de communication du gouvernement ne suffisent pas à transmettre les messages essentiels.

D’autres Français disent ne pas demander leurs aides sociales, car les démarches à faire pour les réclamer sont trop complexes.

En effet, bon nombre de familles, déjà malmenées par la dureté de la vie, n’ont pas de temps à consacrer pour de longues procédures. Pour résoudre ce problème, l’Etat cherche par tous les moyens à faciliter l’accès aux aides.

Enfin, il y a ceux qui choisissent tout simplement de ne pas toucher les prestations sociales.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Pour cause, ces familles souhaitent subvenir à leurs besoins par eux-mêmes, sans demander le soutien du gouvernement.

Les aides que vous pouvez recevoir même sans les réclamer

Parmi les aides qui connaissent un taux de non-recours important, il y a les allocations familiales.

La France attribue ces aides aux familles qui ont au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge depuis 1945. Mais malgré l’ancienneté de ces aides sociales, beaucoup de familles éligibles ne les réclament toujours pas.

Les parents ne demandent pas les allocations familiales, parce qu’ils ne savent pas qu’ils en ont droit. Et ce, même si en 2020, 5 millions de familles, en France, touchaient ces aides.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Parmi ceux qui ne réclament pas les allocations familiales, il y a principalement les jeunes parents. Ces derniers ne connaissent pas encore les rouages du système.

Heureusement pour eux, les allocations familiales peuvent s’obtenir par un versement rétroactif. Gardez cependant en tête qu’il y a un délai à respecter pour toucher les aides sociales que vous n’avez pas demandées.

Comment cela fonctionne-t-il ? C’est simple, vous disposez d’une période de 2 ans après l’ouverture de vos droits pour réclamer vos allocations. Vous l’aurez compris, si vous tentez de déposer une demande après ce délai, vous ne toucherez plus rien.

Pour espérer toucher les aides sociales que vous avez oublié de demander, il faut aussi avoir déclaré la naissance de vos enfants.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Il s’agit ici d’une condition à remplir obligatoirement pour recevoir les allocations familiales.