CAF: les allocations familiales augmentent en mai la technique pour en profiter

Le 6 mai prochain, les Français vont pouvoir toucher les allocations familiales versées par la CAF. Voici comment en profiter.

© CAF: les allocations familiales augmentent en mai la technique pour en profiter

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les Français ne sont pas sans savoir que toutes les aides de la CAF Et parmi elles, les allocations familiales qui subissent une légère augmentation pour les familles.

La Caf augmente le montant de toutes ses prestations sociales

C’est officiel, plusieurs prestations sociales, telles que les allocations familiales de la CAF, l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), le Revenu de Solidarité Active (RSA). Mais aussi la Prime d’Activité, connaissent une augmentation de 4,6 % depuis le 1ᵉʳ avril.

Cette augmentation avait fait l’objet d’une annonce de manière préliminaire en septembre lors des discussions sur le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS). Elle a fait l’objet d’une confirmation par le ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités.

À lire CAF: qui peut toucher cette prime de 200 euros pour se former à ce métier très demandé ?

Cette hausse ne se veut donc pas une surprise, car elle se veut déterminée par le Code de la Sécurité Sociale. Chaque année, le montant des aides sociales augmente en fonction de l’évolution annuelle des prix à la consommation, hors tabac, sur deux ans.

Pour obtenir la revalorisation de la CAF au 1ᵉʳ avril 2024, il faut donc comparer la moyenne de l’inflation de février 2023 à janvier 2024. À celle de février 2022 à janvier 2023, ce qui donne 4,6 %.

Par exemple, un couple avec deux enfants gagnant moins de 74 960 euros par an verra le montant de ses allocations familiales passer de 141,99 euros à 148,52 euros par mois. Même son de cloche pour un bénéficiaire du RSA célibataire.

Des montants revus à la hausse

Sa somme mensuelle augmentera de 607,75 euros à 635,71 euros. Cependant, en 2025, une dérogation à cette règle pourrait être envisagée par le gouvernement sur toutes les aides de la CAF.

À lire Fraude: ce couple touche plus de 140 000 euros d’allocations en 10 ans

En effet, lors des discussions du Budget 2025, une mesure de sous-indexation des prestations sociales pourrait se voir adoptée. Ce qui signifierait une revalorisation inférieure à l’inflation pour des prestations comme le RSA, la Prime d’Activité.

Cela pourrait aussi concerner la retraite de base. Cette stratégie d’économie avait déjà fait l’objet d’une utilisation en 2020, suscitant des critiques de la part de certaines associations qui dénoncent le fait que cette approche impacte les personnes les plus vulnérables.

En France, l’augmentation des prix a été particulièrement ressentie ces derniers mois. Les familles, surtout celles de la classe moyenne et populaire avec des enfants, ont été plus durement affectées. La CAF fait tout pour les aider.

Malgré une augmentation des salaires, le pouvoir d’achat de ces familles a diminué. Ce qui a contraint à reporter leurs projets de vie, comme l’arrivée d’un enfant, en raison des contraintes économiques.

À lire CAF: une nouvelle prime de 598 euros versée fin mai, les français concernés

Le montant des allocations familiales de ma CAF revu à la hausse

Pour aider ces familles, la Caisse d’Allocations familiales a donc décidé de réagir. En prévoyant une augmentation des allocations familiales à partir du 6 mai 2024.

Cette revalorisation, effectuée chaque printemps en tenant compte de l’inflation, se veut estimée à 4,6 % cette année. Elle concerne donc la prime d’activité et le RSA.

Cette augmentation des allocations se verra donc visible dans les virements du 6 mai 2024. Elle concernera les prestations du mois d’avril.

Les familles bénéficiaires de plusieurs aides de la CAF attendent donc cette hausse avec impatience. Car elle leur permettra de respirer un peu dans le climat économique actuel tendu.

À lire Permis de conduire: très bonne nouvelle pour ces conducteurs, les 3 mois vont sauter

Une famille avec deux enfants bénéficiant des allocations familiales et de l’allocation de base de la Paje verra donc une augmentation de 15 euros par mois. Tandis que les familles nombreuses passeront de 783 € à 820 € d’aide.

Pour ce faire, les bénéficiaires doivent mettre à jour leurs informations personnelles pour garantir un versement précis et sans interruption.

Cette augmentation souligne l’importance d’ajuster le système d’aide sociale de la CAF pour mieux répondre aux besoins des familles françaises.