CAF: ces aides et allocations que vous pouvez cumuler sans travailler et ça peut vous rapporter gros

La CAF propose différentes aides et allocations que vous pourriez réclamer. Un soutien financier non négligeable pour les familles modestes.

© CAF: ces aides et allocations que vous pouvez cumuler sans travailler et ça peut vous rapporter gros

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Tous les mois, la Caf vient en aide à des milliers d’allocataires. Voici les aides et les allocations que vous pourriez réclamer cette année.

CAF: les aides à réclamer

En France, les foyers dans le besoin peuvent compter sur les aides de la Caf pour subvenir à leurs besoins.

En effet, l’organisme d’aides sociales verse tous les mois des allocations aux personnes aux revenus modestes.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

Ces aides ont été mises en place par le gouvernement afin de garantir un revenu minimum aux ménages. Cela leur permet de couvrir leurs besoins de base.

Il faut savoir qu’il y a des allocations pour tous types de besoins. En effet, certaines aides ont été mises en place pour répondre aux besoins liés à la famille, le logement ou encore le travail.

Parmi les aides les plus populaires de la Caf, il y a le RSA, le Revenu de solidarité active. Introduit en 2009, cette aide vise les individus sans revenus ou avec des revenus très faibles.

Le montant de cette allocation est déterminé selon la composition du foyer et les éventuels revenus d’activité. Il y a donc des conditions d’éligibilité pour pouvoir bénéficier de cette aide de la Caf.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

D’un autre côté, il y a aussi la prime d’activité. Cette aide a vu le jour en janvier 2016. Depuis, elle apporte un soutien financier considérable aux travailleurs qui ont des revenus modestes.

Certains demandeurs d’emploi peuvent aussi en bénéficier. Mais ils doivent justifier d’un certain nombre d’heures de travail durant les 3 mois précédant la demande.

Comment en bénéficier ?

En plus de la prime d’activité et du RSA, la Caf distribue aussi des allocations familiales. Cette aide s’adresse aux familles qui ont des enfants à charge.

Le montant des allocations familiales de la Caf dépend du revenu du foyer et du nombre d’enfants à charge. Le montant varie aussi selon ces conditions.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Ainsi, le montant minimum des allocations familiales et de 130 euros par mois, pour un couple avec deux enfants. D’ailleurs, vous ne pouvez accéder aux allocations familiales qu’à partir de deux enfants à charge.

D’un autre côté, la Caf propose aussi des aides pour le logement, notamment l’APL.

Ces aides permettent aux bénéficiaires de faire face aux dépenses liées au logement. Comme le paiement du loyer par exemple.

Pour bénéficier de ces aides de la Caf, il faut respecter certaines conditions d’éligibilité. Chaque aide impose d’ailleurs ses propres règles. Mais souvent, l’organisme va se baser sur les revenus et la composition du foyer pour traiter votre dossier.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Pour faire une demande d’aide, vous pouvez vous tourner vers la Caf directement. Il vous suffira d’aller sur le site officiel de l’organisme d’aides sociales. D’ailleurs, vous pourrez faire une simulation pour savoir à quelles aides sociales, vous pouvez prétendre.

Cela vous permet aussi de savoir exactement quelles sont les conditions d’éligibilité de chaque prestation. Sachez que les conditions peuvent changer.

Il est donc important de rester alerte et de suivre les changements sur les sites officiels des services en ligne.

Notamment celui de la Caf, de France Travail (ancien Pôle emploi) ou encore du Ministère des Solidarités et de la Santé. Ces sources d’information sont mises à jour de façon régulière. Vous êtes donc certain de trouver les réponses aux questions que vous vous posez.

À lire Elle se couche chaque soir avec son python et découvre l’horreur grâce à son vétérinaire

Enfin, vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec un conseiller pour obtenir plus d’informations.