Chèque énergie: ces nouveautés vont beaucoup vous plaire

Le chèque énergie fait son grand retour la première semaine d'avril. Découvrez sans plus tarder toutes les nouveautés à connaître.

© Chèque énergie: ces nouveautés vont beaucoup vous plaire

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le gouvernement a procédé à l’envoi du chèque énergie. Cette année, plus de Français vont pouvoir en bénéficier, mais ce n’est pas le seul changement notable.

Un chèque énergie nécessaire

Qui n’a jamais entendu parler du chèque énergie ? Ce dernier se définit comme étant un dispositif pour aider les ménages à faibles revenus à payer leurs factures d’énergie. Mais également à financer des travaux de rénovation énergétique.

Le chèque énergie a été introduit en France en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Son objectif principal est de soutenir les ménages en situation de précarité énergétique en leur fournissant une aide financière pour faire face à leurs dépenses.

À lire Aide financière: qui va toucher cette prime de 495 euros ?

D’ailleurs, sachez que pour bénéficier du chèque énergie, les ménages doivent répondre à certains critères de revenus. Ces critères se voient révisés chaque année et prennent en compte le revenu fiscal de référence ainsi que la composition du foyer.

En règle générale, les ménages modestes ou en situation de précarité énergétique sont éligibles. D’ailleurs, le montant du chèque énergie varie en fonction des revenus et de la composition du foyer.

Il se veut calculé automatiquement par l’administration fiscale et il est envoyé directement au bénéficiaire par courrier. En moyenne, le montant du chèque énergie est d’environ 200 à 300 euros par an.

Plusieurs utilisations

Lorsque le gouvernement octroie le chèque énergie, vous pouvez l’utiliser de diverses façons. Ce dernier peut se voir utilisé pour régler les factures d’électricité, de gaz, de fioul, de bois, de biomasse.

À lire Livret A: gagnez encore plus d’argent avec ce placement

Il peut aussi servir à financer certains travaux de rénovation énergétique. En plus de payer les factures d’énergie, le chèque énergie peut également être utilisé pour financer des travaux de rénovation visant à améliorer l’efficacité énergétique du logement.

Cela peut ainsi inclure l’isolation des combles, le remplacement de fenêtres, l’installation de systèmes de chauffage plus performants, etc. La distribution et la gestion du chèque énergie se veulent assurées par l’administration fiscale.

Les bénéficiaires reçoivent leur chèque par courrier à leur domicile, sans n’avoir rien à faire. Chaque année, le gouvernement met en ligne un site officiel pour que les Français puissent se renseigner sur leur éligibilité.

Le chèque énergie a d’ailleurs un double impact social et environnemental. Il permet d’aider les ménages les plus précaires à mieux gérer leurs dépenses d’énergie et à réduire leur vulnérabilité énergétique.

À lire Aides de la CAF bloquées en juin ce que vous devez faire absolument pour les toucher de nouveau

Les nouveautés du chèque énergie en 2024

Depuis le début de la semaine, les nouveaux sésames sont en cours d’envoi. Les Français pourront les recevoir jusqu’au 25 du même mois.

D’une valeur pouvant aller de 68 à 277 euros, selon les revenus et la taille du foyer, ce dispositif aide à régler les factures d’électricité, de gaz, de bois. Ou de fioul, ainsi qu’une partie des frais de rénovation énergétique.

Pour vérifier votre éligibilité, un simulateur est disponible sur le site chequeenergie.gouv.fr. Cette année, il n’y aura qu’un seul chèque énergie, sans les versions exceptionnelles antérieures ni le bouclier tarifaire sur l’énergie.

De plus, la suppression de la taxe d’habitation va compliquer l’identification des bénéficiaires. Cependant, un guichet de réclamation sera disponible en cas de non-réception du chèque.

À lire EuroMillions: ils remportent 166 millions d’euros totalement par hasard

Les bénéficiaires de l’année précédente qui n’y sont plus éligibles le recevront automatiquement. Et ce, sans obligation de remboursement.

Enfin, une nouvelle mesure permet aux locataires d’immeubles HLM d’utiliser le chèque énergie pour payer leurs charges de chauffage. Ils peuvent régler directement leur facture avec le chèque ou demander qu’il se voit déduit de la facture suivante.