Les APL c’est bientôt fini cette idée du gouvernement qui va beaucoup vous agacer

Est-ce bientôt la fin des APL ? Cette rumeur lancée par le célèbre magazine Paris Match agite la Toile ! Alors un ministre répond !

© Les APL c'est bientôt fini cette idée du gouvernement qui va beaucoup vous agacer

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Mercredi 20 mars, les journalistes de Paris Match a lâché une bombe ! Ils affirment que ce pourrait être la fin l’Aide personnalisée au logement (APL). En voici plus sur cette rumeur qui agite la Toile !

Une aide bénéfique pour alléger les charges du logement

L’APL est d’une grande nécessité pour les bénéficiaires, car elle leur apporte un soutien financier pour le paiement de leur loyer. Voilà qui leur permet d’alléger les charges liées au logement.

En France, cette aide bénéficie chaque mois à environ 5,8 millions de ménages. Dont 2,6 millions de foyers en logement social et 800 000 étudiants Toutefois, pour y avoir le droit, il y a des conditions ! D’abord, il y a des conditions de ressources.

À lire CAF: tout savoir pour toucher cette aide jusqu’à 1119 euros les Français concernés

Il ne faut pas dépasser un certain plafond pour y prétendre. Le calcul du montant dépend de la composition du foyer et du lieu où vous habitez. Ainsi que du salaire du couple. Les ressources du foyer s’étalent sur les 12 derniers mois.

Ainsi, une personne seule ne doit pas dépasser un revenu annuel de 5 186 euros pour toucher les APL. Et un couple sans enfant ne doit pas dépasser la somme de 7 430 euros.

Ensuite, il faut aussi être locataire du logement dans lequel vous vivez. S’il s’agit de sous-location, il faut donc avoir moins de 30 ans. Et ce n’est pas tout ! Car le propriétaire du logement doit aussi le savoir.

Ainsi, le logement doit donc être la résidence principale en France. Et il doit respecter tous les critères spécifiques qui figurent sur le site de Caf. Pour demander l’APL, il suffit de faire une simulation en ligne, et de remplir tous les champs.

À lire Facture d’énergie: très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui se chauffent et cuisinent au gaz

Ensuite, il faut créer un compte sur le site de la Caf et y entrer toutes vos infos. Pour plus de simplicité, l’organisme dévoile des outils pour accompagner les bénéficiaires dans leurs démarches en ligne.

Bonne nouvelle, le montant de l’APL augmente pour l’année 2024. Il y a environ 5,3 % de hausse.

Bientôt la fin de l’APL ?

C’est une rumeur qui a été lancée ce mercredi 20 mars, dans un article de Paris Match. « Les APL ? Ça ne sert à rien ! Ça nous coûte près de 14 milliards d’euros par an. Et cet argent va directement dans la poche des propriétaires. » 

Telle est la citation qui ouvre l’article de ce sujet polémique. Paris Match l’attribue à un ministre, sans le citer. Ainsi, le média lance une bombe après que Bercy se soit lancé dans une course aux économies.

À lire CAF: qui peut toucher cette allocation jusqu’à 940 euros en 2024 comme 800 000 Français ?

La bombe est lancée, l’idée de l’État serait donc de supprimer cette aide. Dans cet article, un député Renaissance a pris la parole. Il estime que les APL « n’aident pas à la baisse des prix ».

Selon lui, il serait donc intéressant de supprimer les APL pour que l’État puisse trouver les 20 milliards d’euros manquant dans le budget 2025. C’est donc une idée qui a fait jaser !

Très vite, nombreux sont les opposants qui ont exprimé leur colère ! Les assos de défense du logement montent au créneau ! « J’ai vu fleurir ça hier », déclare le ministre délégué aux Comptes publics Thomas Cazenave sur Franceinfo.

Il explique que cela est une rumeur totalement infondée. « Alors, il n’y a pas de projet de réforme, de suppression ou de rabot sur les aides publiques au logement ».

À lire Leclerc: ils tombent en panne après avoir fait le plein d’essence les raisons hallucinantes

Il insiste ainsi sur le fait qu’il ne s’agit que d’un bruit de couloir : « Je le redis ici avec la plus grande clarté.  Je ne sais pas d’où cette information est venue, mais je la démens catégoriquement ».

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :