CAF: les vraies raisons pourquoi vous devez changer votre mot de passe dès le 8 mars

Suite au piratage de février, la CAF conseille ses allocataires de changer de mot de passe à partir du 8 mars ! Pourquoi à cette date ?

© CAF les vraies raisons pourquoi vous devez changer votre mot de passe dès le 8 mars

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Une mesure de sécurité imposée à tous. Dès le 8 mars prochain, la CAF invite ses allocataires à changer le mot de passe de leur compte. Voici ce qu’il faut savoir.

CAF: pourquoi faut-il changer son mot de passe ?

Le 12 février dernier, la CAF a été victime d’une tentative de piratage. En effet, un groupe de hackers a revendiqué cette cyber-attaque sur les réseaux sociaux. Notamment sur Twitter et dans des messages partagés sur Telegram.

« Plusieurs milliers de comptes ont été visités de manière illégitime. Des personnes malveillantes se sont connectées à des comptes d’allocataires avec leurs mots de passe réels, volés et mis à disposition sur le dark web » avait révélé la CAF.

À lire Prendre le train gratuitement c’est totalement possible avec cette astuce

La Caisse d’Allocations familiales a d’ailleurs pris les choses en main depuis. En effet, elle a déposé une plainte et a saisi la CNIL, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés.

En février, les hackers avaient aussi déclaré qu’ils avaient pu récupérer les données de 600 000 allocataires. La CAF a tout de même expliqué qu’il s’agissait que de quelques comptes piratés. Et que ceux-ci ont pu être accessibles par saisie de mot de passe.

Cependant, cela reste tout de même une cyber-attaque à ne pas prendre à la légère. La Caisse des Allocations Familiales a donc décidé de renforcer la sécurité de sa plateforme et des comptes de ses allocataires.

Dans un post partagé sur Twitter le 23 février dernier, la CAF explique les nouvelles mesures mises en place à cet effet. Notamment le changement de mot de passe obligatoire pour tous ses allocataires !

À lire CAF: toutes les aides et allocations annulées à partir d’avril et la solution pour les débloquer

Un changement de mot de passe obligatoire

« Ayant détecté la violation de données de comptes d’allocataires, la Caisse nationale des allocations familiales renforce la sécurité des comptes et recommande à ses allocataires de changer leur mot de passe«  peut-on lire sur le communiqué partage par la CAF.

La Caisse d’Allocations familiales explique qu’il n’y a eu aucune faille de sécurité sur le site de la CAF. En effet, celui-ci n’a pas été la cible de pirates.

L’organisme rappelle que chaque allocataire « dont il est attesté que le compte a été visité est contacté ». Rappelant par la suite que le mot de passe du compte a connu une réinitialisation afin de bloquer tout accès étranger.

« À compter du 8 mars 2024, changer de mot de passe deviendra obligatoire pour tous les allocataires«  ajoute aussi la CAF. Ainsi, si vous n’avez pas encore changé voter mot de passe, vous serez dans l’obligation de le faire à partir de cette date.

À lire Impôts: cette démarche à faire obligatoirement sous peine d’une amende de 150 euros

La CAF rappelle qu’il faut utiliser un mot de passe robuste et unique. En utilisant notamment 10 caractères, au moins un chiffre, une majuscule et une minuscule. D’un autre côté, elle conseille aussi de modifier son mot de passe souvent pour éviter les piratages. Et qu’il ne faut le communiquer à personne !

Enfin, la CAF rassure ses allocataires concernant les données qui peuvent être sensibles sur leurs comptes. Elle rappelle que « les personnes malveillantes ne peuvent pas accéder aux coordonnées bancaires, RIB, mais pourraient tenter de le modifier ».

Cependant, le changement de RIB en ligne demande des contrôles de sécurité. En effet, il n’est pas possible de le faire si facilement. Il faut justifier que ce changement est nécessaire et la CAF vérifie qu’il est bien légitime. « En cas de doute, la démarche est validée par un conseiller allocataire avant que le changement ne soit effectif. » rassure l’organisme.

Divertissons Nous est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :