CAF: les allocations familiales annulées en mars après le piratage de 600 000 comptes ?

Les piratages de compte de la CAF sont monnaie courante. Malheureusement, ceux qui bénéficient des allocations familiales sont touchés.

© CAF les allocations familiales annulées en mars après le piratage de 600 000 comptes

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Les arnaques aux aides de la CAF sont nombreuses. Après les faux mails envoyés aux allocataires, des pirates informatiques ont trouvé une ruse pour pirater les données de ceux qui perçoivent les allocations familiales.

De nombreuses arnaques à la CAF

Depuis de nombreuses années, des hackeurs sont parvenus à pirater les données de nombreux Français. D’ailleurs, les escroqueries par e-mail et SMS se voient de plus en plus répandues…

Récemment, certains individus astucieux ont réussi à accéder à vos informations bancaires en utilisant de faux e-mails de la CAF. Les allocataires de la CAF sont devenus la cible préférée des arnaqueurs.

À lire A quelques jours de son mariage elle découvre que son futur mari est le père de son petit-frère

Fausses primes, hameçonnage, numéros surtaxés… Les moyens se veulent nombreux pour piéger les bénéficiaires d’aides sociales. Face à ce fléau qui fait de plus en plus de victimes, la CAF a fait une déclaration officielle pour mettre en garde les allocataires.

« Aucune prime inédite, nouvelle aide ou chèque, n’a été annoncé ces dernières semaines légitimant ces articles qui s’appuient sur des situations fausses ou très partielles » précise l’organisme sur son site. Selon la CAF, de nombreuses fausses informations circulent sur les réseaux sociaux.

Notamment concernant des primes optionnelles et inédites. Mais en réalité, celles-ci n’existent pas, car il s’agit simplement de techniques utilisées par les arnaqueurs pour piéger les allocataires des prestations sociales.

Se prémunir des arnaques

La CAF a rappelé que le seul moyen de connaître ses droits en termes d’aides, c’est d’aller directement sur son officiel. Vous pouvez d’ailleurs consulter et trouver les informations qui vous intéressent dans la rubrique « Mon compte ».

À lire CAF: ces aides sociales encore plus facile à toucher avec cette nouveauté

D’ailleurs, vous pouvez aussi vous rendre dans un point d’accueil et demander à parler avec un conseiller de la CAF. Vous devez donc faire attention aux mails, SMS et appels que vous recevez.

En effet, les arnaqueurs se servent de cette méthode pour vous piéger et récupérer vos données personnelles. Face aux arnaques qui se font de plus en plus courantes, la CAF se voyait dans l’obligation d’alerter ses allocataires.

Récemment, la Caisse d’Allocation Familiale a subi un piratage des données de ses allocataires. Si vous percevez des allocations familiales chaque mois, vous vous voyez sûrement concernés.

Lorsque vous naviguez sur internet, vous laissez des traces. En partageant nos données personnelles, les internautes s’exposent parfois sans le réaliser au risque de voir leur vie privée violée ou leurs informations exploitées à des fins frauduleuses.

À lire Retraite: la pension à ne pas dépasser pour toucher les chèques vacances

Une vague de piratage des allocataires de la CAF

Sur certains terrains, où les petits et grands acteurs abondent, les cybercriminels savent précisément où tendre leurs filets. Dernièrement, ils auraient d’ailleurs réussi un coup significatif.

En effet, la CAF aurait été la cible d’une bande de hackers. Selon leurs annonces sur les réseaux sociaux Telegram et Twitter, environ 600 000 comptes auraient été compromis le lundi 12 février 2024 vers 19 h 30.

Pour prouver la gravité de la situation pour les bénéficiaires, des captures d’écran montrant différents comptes ont été mis en ligne, sur les réseaux sociaux. Cependant, la CAF affirme que le risque est en réalité minime pour ses utilisateurs.

Aucune faille de sécurité n’aurait fait l’objet d’une inquiétude sur le site internet de la CAF. Interrogée par le site Actu.fr, la CAF a indiqué avoir identifié les quatre comptes figurant sur les captures d’écran.

À lire CAF: qui va toucher cette aide jusqu’à 800 euros pour partir en vacances ?

Ces derniers auraient bien fait l’objet d’une violation des données. Cependant, selon l’organisme, aucun accès aux coordonnées bancaires (RIB) n’est possible.

La CAF a précisé : « L’accès à ces quatre comptes s’est fait sans compromettre le système du site, probablement par l’utilisation de mots de passe obtenus ailleurs par les auteurs. Cela confirme qu’il n’y a eu aucune faille de sécurité sur le site Caf.fr ». Voilà qui est plutôt rassurant.