Cette nouvelle arnaque au permis de conduire explose en France ne vous faites plus avoir

De nombreuses arnaques au permis de conduire sévissent sur les réseaux sociaux. Certains ont vu leur précieux sésame revendu sur Internet…

© Cette nouvelle arnaque au permis de conduire explose en France ne vous faites plus avoir

Voir le sommaire Ne plus voir le sommaire

Le permis de conduire se dit victime de fraude. En effet, de petits malins ont réussi à monter une arnaque, en revendant votre petit papier rose sur les réseaux sociaux.

Le permis de conduire face aux réformes

Au 1ᵉʳ janvier 2024, le permis de conduire a revu sa copie intégralement. Si auparavant, il fallait avoir 18 ans pour passer son permis, ce temps est désormais révolu. Il faut aussi faire attention à cette arnaque qui explose en 2024.

En effet, à présent, l’âge minimum pour passer son permis de conduire est de 17 ans. Lors de la présentation du plan pour la jeunesse du gouvernement par Élisabeth Borne, l’âge pour avoir le papier rose a fait l’objet d’un abaissement.

À lire Pension retraite: la date officielle de la hausse en 2024, les Français concernés

Et cette dernière souhaite abaisser l’âge pour conduire sur tout le territoire. « À partir de janvier 2024, on pourra passer le permis de conduire à partir de 17 ans. Et conduire à partir de 17 ans », au lieu de 18 ans, et ce, dans les mêmes conditions qu’actuellement.

L’ancienne Première Ministre avait tenu à souligner que cette mesure serait « un vrai plus » pour les jeunes en apprentissage. Aujourd’hui, un jeune en conduite accompagnée peut déjà passer le permis B à 17 ans.

En revanche, il n’a le droit de prendre le volant par lui-même que le jour de ses 18 ans. Ce seuil se voit ainsi abaisser d’un an pour permettre au maximum de personne de pouvoir conduire et ainsi aller travailler.

Par ailleurs, l’aide de 500 euros versée aux apprentis pour financer leur permis se verra donc élargie aux élèves des lycées professionnels. Cependant, gare aux arnaques qui pullulent depuis quelques années.

À lire CAF: plus besoin de faire la demande pour toucher ces aides et allocations

Des arnaques qui persistent

En France, comme dans le monde entier, les fraudes sont omniprésentes dans tous les secteurs. Et même celui du permis de conduire ne semble pas se voir épargné.

C’est du moins ce qu’a découvert un résident de Meaux, pris au piège d’une grave erreur administrative. Ce dernier a ainsi été accusé à tort d’infractions routières qu’il n’a jamais commises.

La cause de cette situation est le vol de son numéro de permis de conduire. Il lui a été revendu sur des sites internet qui sont, bien entendu, frauduleux. Une arnaque qui explose en France.

Un jour, Nicolas Teixeira, un habitant de Meaux, en région parisienne, ne comprend pas comment il a pu avoir autant d’amendes. Chez lui, le jeune homme a reçu un nombre incalculable de documents administratifs faisant état de nombreuses infractions routières.

À lire Le montant du revenu minimum pour vivre heureux en France selon l’INSEE

Confronté à une première facture de 4 035 euros provenant du service des impôts, ce dernier se dit consterné en découvrant dix-sept excès de vitesse qui lui sont imputés. Face à la police, il clame son innocence.

Ce dernier soutient qu’il ne pouvait pas être impliqué dans ces incidents, étant donné qu’ils se sont produits loin de chez lui. Il décide donc d’entrer en contact avec le service compétent.

Une arnaque au permis bien huilée

Cependant, sa situation empire lorsqu’il reçoit, par l’intermédiaire de son beau-père, une lettre le menaçant de saisie sur salaire. Cela a donc mis en péril son projet de construction de maison après que sa banque a fait l’objet d’une enquête. Il a été victime d’une terrible arnaque.

Face à cette menace, il a donc décidé de prendre les devants et de porter plainte. En arrivant à la gendarmerie, il découvre à la gendarmerie que son permis de conduire aurait pu se voir vendu sur le marché noir des réseaux sociaux.

À lire Aides et allocations CAF: gros changement sur les versements

Dans cette escroquerie spécialisée, les fraudeurs utilisent donc un numéro de permis de conduire volé pour dissimuler leurs propres infractions. Nicolas apprend ainsi qu’il aurait perdu 14 points sur son permis et accumulé 18 000 euros d’amendes.

Actuellement, il tente de récupérer un nouveau permis, mais se heurte à des obstacles administratifs. Il faut dire que toutes ces fraudes ont engendré des frais.

Ce dernier demeure incertain quant à la sécurité de son futur permis et souhaite sensibiliser les autres conducteurs à cette arnaque. Pour se prémunir de cette fraude, assurez-vous d’avoir vos documents officiels avec vous et ne les divulguez en aucun cas.